Vous êtes à la recherche d’un emploi, vous avez toujours rêvé d’une carrière au sein d’une institution culturelle prestigieuse et le cinéma d’hier et d’aujourd’hui vous passionne ? La Cinémathèque aimerait vous connaître !
 

  • Poste surnuméraire à temps plein
    Durée de l’emploi : 14 mois, de février 2019 à mars 2020
    Centre de conservation de Boucherville

    Contexte : La Cinémathèque québécoise s’est engagée dans la numérisation interne de ses fonds d’archives vidéo et sonore, dans la numérisation de films à l’externe, et fait depuis peu l’acquisition de documents d’origine numériques. Elle a rédigé en 2016 une politique de préservation des archives numériques, qui nécessite désormais des procédures et des flux de travail pour être mise adéquatement en pratique.

     

    Objectif du poste : Le/la chargé(e) de production et de préservation audiovisuelle numérique est responsable d’établir des flux de travail et des procédures d’acquisition, de numérisation, de préservation, de documentation et d’accès aux archives audiovisuelles numériques, et gère les opérations correspondantes.

    Supérieur immédiat : Directeur de la préservation et du développement des collections.

    Description du poste :

    1.    Élabore, rédige et met en application un flux de travail permettant de gérer la chaîne de travail allant de la numérisation d’éléments vidéos et sonores jusqu’à la préservation, la documentation dans la base de données, et l’accès aux fichiers numériques ;

    2.    Développe des procédures visant à mettre en application la politique de préservation numérique de la Cinémathèque québécoise ;

    3.    Effectue des recherches, une veille technologique et des tests sur des logiciels, outils, formats, normes et supports d’archivage audiovisuel numérique ;

    4.    Analyse, conseille et propose des évolutions des systèmes actuels en tenant compte des besoins et de l’infrastructure de la Cinémathèque québécoise et s’assure de la bonne implantation de ceux-ci dans la chaîne de travail, en lien avec les services techniques ;

    5.    S’assure du maintien en conditions opérationnelles des chaînes d’acquisition, de contrôle qualité, de documentation, sauvegarde et accès de fichiers audiovisuels, et du respect des délais ;

    6.    Vérifie le bon fonctionnement des équipements, outils et logiciels, effectue au besoin des rapports aux services techniques ;

    7.    Forme et encadre le personnel permanent ou occasionnel lié au projet ;

    8.    Forme, accompagne et apporte une assistance technique aux équipes pour la manipulation des outils de numérisation, préservation, documentation et accès aux fichiers numériques audiovisuels, ainsi que pour la mise en application des procédures ;

    9.    Produit des comptes-rendus d’activité et de qualité, documente le travail, les flux de travail et les choix effectués, tient à jour un cahier de maintenance en relation avec les équipes concernées;

    10.  Accomplit toute autre tâche connexe à la demande du Directeur de la préservation et du développement des collections.

    Connaissances et compétences techniques :

    1.    Excellentes connaissances des normes et standards de l’audiovisuel analogique et numérique (formats et technologies, supports, outils et logiciels dédiés);

    2.    Capacité à faire des recherches, analyser, comparer et utiliser des formats audiovisuels numériques (MATROSKA , FFV1, JPEG 2000, MXF, DPX, BWF, PCM...);

    3.    Connaissances dans le domaine de l’archivage numérique (concepts clés, modèle OAIS, logiciels et formats, normes de métadonnées, stratégies de préservation…);

    4.    Maîtrise de distributions Linux et de l’environnement Windows ;

    5.    Très bonnes capacités à écrire des scripts (notamment en Bash et Python) et à utiliser le format XML;

    6.    Compréhension des bases de données documentaires, un atout.

    Qualifications requises :

    1.    Maîtrise en sciences de l’information, archivistique, informatique, audiovisuel ou autre domaine pertinent;

    2.    Cinq (5) années d’expérience pertinente;

    3.    Expérience de travail au sein d’une institution patrimoniale, un atout;

    4.    Bonne culture technique et historique dans le domaine de l’image et du son (télévision et cinéma);

    5.    Grandes habiletés informatiques;

    6.    Curiosité et fort intérêt pour les technologies numériques;

    7.    Organisation, méthode et rigueur;

    8.    Fortes capacités d’analyse et de synthèse;

    9.    Capacité à travailler en équipe;

    10.  Autonomie;

    11.  Très bonne connaissance du français parlé et écrit.

    12.  Très bonne connaissance de l’anglais parlé et écrit.

    13.  Intérêt marqué pour le mandat de la Cinémathèque québécoise.

    Horaire de travail :
    La semaine normale de travail est de trente-cinq (35) heures, réparties du lundi au vendredi, principalement dans nos locaux à Boucherville et parfois à ceux de Montréal. Il s’agit d’un mandat de quatorze (14) mois, de février 2019 à mars 2020.

    Salaire :
    Classification selon la convention collective de travail. Classe IX (21,02$/h à 30,74$/h).

    Date limite pour la présentation des candidatures :
    Les personnes intéressées doivent avoir remis leur candidature par courriel au Service des ressources humaines à l’adresse rh@cinematheque.qc.ca avant le 22 janvier 2019 à 17 h. Veuillez indiquer le titre du poste dans l’objet du courriel.

     

    La Cinémathèque québécoise remercie tous les candidats de leur intérêt. Veuillez noter que seuls les candidats retenus seront contactés.

    La Cinémathèque québécoise souscrit au principe de l'égalité des chances en emploi et nous encourageons les personnes issues des groupes visés à présenter leur candidature.

    La Cinémathèque québécoise est le musée de l’image en mouvement à Montréal. C’est un organisme à but non lucratif qui a pour mission d’acquérir, documenter et sauvegarder le patrimoine audiovisuel québécois ainsi que le cinéma d’animation international, collectionner des œuvres significatives du cinéma canadien et mondial, pour en assurer la mise en valeur à des fins culturelles et éducatives.