6 Décembre 2011

10e Sommets du cinéma d’animation de Montréal : Blanche Fraise de Frédérick Tremblay, récipiendaire du premier Grand prix des Sommets

La Cinémathèque québécoise est heureuse d’annoncer les lauréats des trois prix qui ont été remis samedi soir, lors de la soirée de clôture des 10e Sommets du cinéma d’animation de Montréal. Le Grand prix des Sommets, présenté par l’Office national du film du Canada, a été décerné au court métrage Blanche Fraise (2011) du Québécois Frédérick Tremblay, qui s’est démarqué par son originalité et son étonnante conception sonore. Le Grand prix est accompagné d’une bourse en argent d’une valeur de 2000$.

À la fois amusant et touchant, It’s Such a Beautiful Day (2011) de l’américain Don Hertzfeldt s’est vu remettre le Prix spécial du jury, en plus du Prix du public. Ce touchant plaidoyer pour l’imagination aura su charmer grâce à sa simplicité et à l’universalité de son propos, ainsi que par la combinaison de techniques utilisées pour créer un univers cohérent et unique. Une mention spéciale a aussi été attribuée à Capitaine Hu (2011), du Suisse Basil Vogt, pour sa fantaisie ainsi que pour son rythme et sa forme.

Le jury était composé du cinéaste d’animation Nicolas Brault, de la critique de cinéma Helen Faradji et de Gerd Gockell, cinéaste, producteur et enseignant à l’Université de Lucerne (Suisse).

La soirée d’ouverture des Sommets a attiré une importante foule de plus de 200 personnes venues assister aux premières des films Paula de Dominic-Étienne Simard (Québec, 2011) et de Sky Song de Mati Kütt (Estonie, 2011). Les Sommets ont également souligné la présence de plusieurs invités de marque, tels le cinéaste néerlandais Rosto, qui a fait l’objet d’une rétrospective ainsi que d’un après-midi rencontre. Le producteur exécutif de l’animation anglaise de l’Office national du film, David Verrall, a aussi été honoré, à l’aube de sa retraite. Les expositions René Jodoin, l’artisan précurseur etFigures cristallines de la Montréalaise Suzie Synnott ont quant à elles suscité un intérêt marqué; elles se poursuivent respectivement jusqu’au 12 et au 5 février 2012.

Mémorable, la dixième édition des Sommets aura été marquée par une ambiance festive, ainsi que par une augmentation de la fréquentation de ses activités. Les rencontres décontractées et enrichissantes avec réalisateurs et artisans lors des Tête-à-tête ont su attirer bon nombre de curieux et d’initiés. Les organisateurs sont très heureux des commentaires reçus quant à la programmation de cette édition des Sommets, qui comprenait plusieurs premières de films très attendus, ainsi que de sa couverture médiatique. La 11e édition des Sommets du cinéma d’animation de Montréal aura lieu du 6 au 9 décembre 2012.

Pour tous les détails sur la programmation : www.cinematheque.qc.ca.

La Cinémathèque québécoise, c’est le musée de l’image en mouvement à Montréal. Sa mission est de sauvegarder le patrimoine audiovisuel mondial, en privilégiant les œuvres québécoises, canadiennes et le cinéma d’animation international, pour le mettre en valeur à des fins culturelles et éducatives.

-30-

Source :
Catherine Vien-Labeaume, attachée de presse et de promotion
514.842.9768 poste 255, cvienlabeaume@cinematheque.qc.ca
Cinémathèque québécoise, 335, boul. De Maisonneuve Est, Montréal (métro Berri-UQAM)