25 Avril 2012

Artisans du documentaire et de la télévision d’ici à l’avant-plan en mai à la Cinémathèque québécoise

Le documentaire et le télé-théâtre de réalisateurs québécois et canadiens seront à l’honneur à la Cinémathèque québécoise tout au cours du mois de mai. L’influent cinéaste torontois Peter Mettler fera l’objet d’une rétrospective et d’un programme ponctué de plusieurs activités connexes dont une leçon de cinéma et une performance vidéo-musique inusitée. Le meilleur de l’œuvre de Jean-Paul Fugère et du documentariste Denys Desjardins sera aussi présenté, en plus de la continuation de notre hommage à Marcel Carrière. 

Peter Mettler, rétrospective – Du 2 au 6 mai
Retour sur l’œuvre unique d’un véritable auteur du cinéma canadien, se déclinant en quatre volets. Du 2 au 6 mai, une rétrospective sera consacrée à Mettler, premier cinéaste à avoir adapté Robert Lepage au cinéma. Au menu, ses films étudiants, ses longs métrages, essais documentaires et ses pamphlets écologistes. Le jeudi 3 mai à 20h30, le multi-instrumentiste Fred Frith, connu pour ses collaborations avec des artistes tels Brian Eno, René Lussier, Pierre Hébert et le groupe The Residents, se joint à Peter Mettler pour une performance vidéo-musique unique à la salle Claude-Jutra,. Le vendredi 4 mai à 14h, le cinéaste donnera une leçon de cinéma à la salle Claude-Jutra, en collaboration avec la Chaire René-Malo, en entrée libre. Finalement, du 2 mai au 3 juin, découvrez Notations, une exposition de photographies grand format prises entre 2007 et 2012 en Ontario, en Suisse, au Costa Rica et à Hawaii, pour le dernier film de Mettler The End of Time. Au Foyer Luce-Guilbeault, en entrée libre.

Jean-Paul Fugère (1921-2011) – Les 11 et 18 mai
Hommage au comédien, romancier et surtout, réalisateur de télévision. Jean-Paul Fugère nous a quittés en décembre dernier, laissant derrière lui une œuvre considérable. Fugère aura fait découvrir des grandes ouvrages théâtraux et littéraires aux québécois par le biais de la télévision, propulsant par le fait même la carrière de jeunes comédiens, tel Marcel Sabourin, et de nouveaux auteurs, tels Claude Jasmin, Victor-Lévy Beaulieu et Jacques Poulin. La Cinémathèque québécoise présente ainsi ses plus grandes réalisations, notamment son interprétation de Phèdre (1963) de Racine, ainsi que les trois premiers épisodes de la célèbre série La Sagouine (1975). Le 11 et 18 mai à 18h30 à la salle Fernand-Seguin.

Hommage à Marcel Carrière – Le 16 mai
Nous poursuivons en mai notre hommage à Marcel Carrière, lauréat du Prix Albert-Tessier 2011 en présentant une œuvre qui lui était particulièrement chère, son film- fleuve Images de Chine (1974). Premier film tourné par un canadien en sol chinois, Images de Chine nous transporte à Pékin, Chenyang, Shanghaï et Kwangchow, afin de nous faire découvrir un nouveau type de travailleurs entièrement dévoués à la collectivité, prêts à servir la Chine et à poursuivre la révolution pour construire un meilleur pays socialiste. Un voyage tout en décalage, le 16 mai à 18h30 à la salle Claude-Jutra, en présence du réalisateur.

Denys Desjardinset l’histoire insoupçonnée du cinéma québécois– Du 24 mai au 1er juin
Denys Desjardinsa construit un corpus d’œuvres qui met en lumière l’évolution de l’industrie cinématographique commerciale au Québec. Ses documentaires sont des sources d’histoire essentielles qui nous éduquent sur les premiers balbutiements et les différentes tentatives d’élaboration d’une industrie cohérente et concertée du cinéma au Québec. Ces cinq longs métrages seront présentés, du 24 mai au 1er juin. À la salle Fernand-Séguin, jusqu’au 1er juin.

La Cinémathèque québécoise, c’est le musée de l’image en mouvement à Montréal. Sa mission est de sauvegarder le patrimoine audiovisuel mondial, en privilégiant les œuvres québécoises, canadiennes et le cinéma d’animation international, pour le mettre en valeur à des fins culturelles et éducatives.

- 30 -

Source : Catherine Vien-Labeaume, attachée de presse et de promotion
514.842.9768 poste 255 —cvienlabeaume@cinematheque.qc.ca
Cinémathèque québécoise —335, boul. De Maisonneuve Est, Montréal