23 Mars 2011

Ce printemps, la Cinémathèque québécoise vous emmène à Taiwan, en France, en Italie, au Brésil et au Cambodge

Montréal, le 23 mars 2011 – En avril et en mai, la Cinémathèque québécoise va d’un bout à l’autre de la planète avec une rétrospective consacrée au cinéaste taïwanais Edward Yang, une série de projections sur le thème de la chanson française, trois cycles aux couleurs de l’Italie et une rétrospective consacrée au cinéaste brésilien Eduardo Coutinho, qui viendra rencontrer le public et donner une leçon de cinéma. De plus, les amateurs d’activités spéciales pourront assister à une exposition de photos de plateau de films tournés à Rome, une installation immersive présentée dans le cadre du festival Elektra et des rencontres avec des invités de renom, dont l’unique Alejandro Jodorowsky et le cinéaste cambodgien Rithy Pahn. Edward Yang : un regard moderne - Du 2 au 14 avril * Edward Yang illustre la modernité et l'originalité du cinéma d'auteur taiwanais. À l'exception de Yi Yi, qui fut un succès planétaire, les œuvres de Yang restent trop peu connues en Occident. Voici donc une occasion unique de découvrir six de ses films présentés en 35 mm, avec sous-titres français ou anglais, dont une restauration récente du magistral Une belle journée d’été. Rendez-vous Ina/Cinémathèque : Les grands de la chanson française - Du 6 avril au 27 mai La Cinémathèque trace un parcours de la chanson française, des années 1950 à nos jours. Piaf, Trenet, Hallyday, Barbara, Ferrat, Vartan, Bashung, Gainsbourg et compagnie défileront sur l’écran de la salle Fernand-Seguin lors d’entrevues ou de spectacles filmés. Pour souligner le 30 e anniversaire de la disparition de Georges Brassens, Monique Giroux sera à la Cinémathèque pour présenter une projection spéciale le 6 avril à 18 h 30. Rome, ville de cinéma - Du 14 avril au 13 mai La ville de Rome a servi de décor naturel à un très grand nombre de films. Certains cinéastes en ont même fait le cadre presque exclusif de leurs tournages. Les 21 films présentés dans ce cycle offrent un aperçu de cette immense fresque cinématographique que constitue la présence de Rome au cinéma. Ces projections se veulent aussi un écho à la grande exposition sur Rome présentée au Musée de la civilisation de Québec, du 11 mai au 29 janvier 2012. Jean A. Gili, délégué artistique du festival Annecy Cinéma italien, donnera une conférence sur Rome et le cinéma le 11 mai à 17 h 30. 150 ans de l’Unité italienne - Du 22 avril au 6 mai L'histoire de l’édification de la République italienne a été une source d’inspiration constante pour plusieurs cinéastes. Parmi eux, Luchino Visconti, le premier, s’est nourri de l’histoire italienne et des problèmes de l’Italie contemporaine pour tourner plusieurs de ses films, notamment La terre tremble, Rocco et ses frères (qui fit de l’actrice Annie Girardot une star) et Le Guépard. Les frères Taviani, aussi, ajoutèrent leur vision de la République avec Allonsanfan, une œuvre magnifique sur la fin des illusions révolutionnaires, mettant en vedette Marcello Mastroianni. Annecy Cinéma italien 2010 - Du 8 au 15 mai Le Festival Annecy Cinéma italien, qui présente le meilleur de la production cinématographique italienne contemporaine, s’expose à Montréal ! Au programme cette année, les premiers films de jeunes réalisateurs qui révèlent les nouveaux talents et soulignent la créativité intacte d’une cinématographie ayant été un moment en déclin. À ne pas manquer également, le très original Le quattro volte de Michelangelo Frammartino, qui observe délicatement les métamorphoses de la nature et de l’homme. Le Festival TransAmériques présente - Du 11 mai au 3 juin Une invitation à découvrir, à travers plusieurs films, l’univers singulier de créateurs du domaine de la danse, tels que Lia Rodrigues du Brésil, Cindy Van Acker de la Suisse, Alain Platel et Frank Van Laecke de la Belgique, avant la présentation de leur spectacle au Festival TransAmériques. Eduardo Coutinho : une réappropriation de la parole - Du 18 au 29 mai * D’abord intéressé par la fiction, Eduardo Coutinho passe au documentaire en 1985 avec Un homme à abattre, qui le place parmi les grands auteurs brésiliens. Il a signé depuis une douzaine de films engagés, dont les thèmes ont été tour à tour l’histoire (Peões), les laissés-pour-compte (Santo Forte) ou l'art (Jogo de Cena) de son pays. Sa conception du documentaire se base sur la rencontre et la discussion; une réappropriation de la parole, dans le contexte du Brésil contemporain. Le réalisateur sera à la Cinémathèque pour présenter ses films du 18 au 21 mai et donner une leçon de cinéma le 20 mai à 16 h. * Des Cartes Tapis rouge pour les cycles Edward Yang : regard moderne ainsi que Eduardo Coutinho : une réappropriation de la parole sont disponibles sur le site de La Vitrine culturelle à http://info.lavitrine.com/. Expositions et activités spéciales Rome au cinéma - Du 1 er avril au 29 mai Une sélection de 50 photos de plateau de films tournés par les Fellini, Rossellini, Bellocchio, Ferreri, Pasolini, De Sica et autres grands noms du cinéma italien, représentant des lieux emblématiques de Rome. Dans ces scènes apparaissent plusieurs vedettes du 7 e art, dont Sophia Loren, Vittorio Gasman, Lino Ventura, Anita Ekberg, Ugo Tognazzi et Claudia Cardinale. Foyer Luce-Guilbeault, entrée libre. Pour saluer Alejandro Jodorowsky – 2 avril Invité par l’Université de Foulosophie de François Gourd, le cinéaste, écrivain, dramaturge, poète et bédéiste Alejandro Jodorowsky présentera à la Cinémathèque son film Fando et Lis le 2 avril à 21 h. Projections spéciales - 27, 28 et 29 avril et 22 mai Découvrez deux films monumentaux de deux grands réalisateurs du cinéma contemporain. En première canadienne les 27, 28 et 29 avril, le film fleuve d’Alexander Kluge, Nouvelles de l'Antiquité idéologique : Marx, Eisenstein, Das Kapital, une réflexion ludique et encyclopédique sur la philosophie et la création. Un tarif spécial de 10 $ pour les trois projections est offert. Le dimanche 22 mai à 14 h, une projection marathon de Sátántangó, perle noire du cinéma hongrois, réalisé par Béla Tarr. Pour saluer Rithy Panh – 5 mai Dans le cadre du colloque « Cambodge d’hier à aujourd’hui : les enjeux de la mémoire et des identités plurielles », organisé par le groupe Cambodge-ARUC-Concordia, le cinéaste Rithy Panh viendra présenter deux longs métrages à la Cinémathèque québécoise, le 5 mai à 18 h 30 et à 20 h 30. Dust Restriction – Du 6 au 29 mai L’artiste montréalais Herman Kolgen propose un rapprochement intime avec des agrégats de poussière en perpétuel déplacement. Cette installation immersive est présentée en première mondiale en collaboration avec Elektra. Salle Norman-McLaren, entrée gratuite. Pour tous les détails sur la programmation : cinematheque.qc.ca. La Cinémathèque québécoise est le musée de l'image en mouvement, à Montréal. Organisme à but non lucratif, la Cinémathèque est un lieu de diffusion dont la mission est de collectionner, conserver, documenter et interpréter des œuvres du cinéma, de la télévision et des nouveaux médias afin de les mettre en valeur dans une perspective historique, artistique et pédagogique. - 30 – Contact : Marie-Claude Lépine, Attachée de presse et de promotion 514 842.9768 poste 255 mclepine@cinematheque.qc.ca Cinémathèque québécoise 335, boul. De Maisonneuve Est, Montréal (métro Berri-UQAM)