25 Octobre 2011

Cédric Klapisch à la Cinémathèque québécoise à l’occasion d’une première collaboration avec Cinémania

La Cinémathèque québécoise est fière d’annoncer sa participation à la 17e édition du festival Cinémania, festival du film francophone de Montréal, qui sera marquée par la collaboration à la programmation spéciale de la rétrospective Le PérilKlapisch. Ainsi, du 4 au 6 novembre, la Cinémathèque présentera trois films du cinéaste français, et participera à sa classe de maître, qui aura lieu au cinéma l’Impérial le dimanche 6 novembre.

Trois jours dédiés à Klapisch
Trois œuvres marquantes de Cédric Klapisch, tirées des collections de la Cinémathèque, seront à l’honneur pendant Cinémania,. Les cinéphiles pourront ainsi redécouvrir Le Péril jeune (1994), œuvre nostalgique sur les années lycéennes qui a fait connaître l’acteur Romain Duris au grand public, ainsi que Un air de famille (1996, lauréat de trois Césars) et Ni pour ni contre (2003), qui seront projetées en présence du réalisateur. Ayant un faible pour la grâce et l’immaturité, Klapisch, l’homme derrière L’Auberge espagnole (2001),  s’intéresse à des univers restreints tels les quartiers, les colonies de colocs, les réunions de famille ou d’anciens camarades d’école. Présentés à la salle Claude-Jutra, les 4, 5, et 6 novembre.

Une leçon de cinéma à l’Impérial
En plus de programmer des œuvres du cinéaste, la Cinémathèque québécoise s’associe à Cinémania afin de présenter une classe de maître qui sera donnée par Cédric Klapisch, le dimanche 6 novembre au cinéma l’Impérial. «C’est avec enthousiasme que nous collaborons pour la première fois avec Cinémania, un événement de renom du cinéma francophone mondial. Cette participation nous permet d’accéder à une nouvelle clientèle, qui pourra ainsi découvrir quelques unes des œuvres marquantes de notre collection », souligne Yolande Racine, directrice générale de la Cinémathèque québécoise.

La Cinémathèque québécoise, c’est le musée de l’image en mouvement à Montréal. Sa mission est de sauvegarder le patrimoine audiovisuel mondial, en privilégiant les œuvres québécoises, canadiennes et le cinéma d’animation international, pour le mettre en valeur à des fins culturelles et éducatives.

- 30 –

Source :
Catherine Vien-Labeaume
, attachée de presse et de promotion
514.842.9768 poste 255, cvienlabeaume@cinematheque.qc.ca
Cinémathèque québécoise, 335, boul. De Maisonneuve Est, Montréal (métro Berri-UQAM)