2 Mai 2012

Des découvertes d’outre-mer ce printemps à la Cinémathèque québécoise

La Cinémathèque québécoise offre un survol des œuvres contemporaines de plusieurs pays du vieux continent durant tout le mois de mai. De l’Italie aux pays baltes et nordiques, le génie de nos cousins européens sera à l’honneur.

Annecy Cinéma italien 2011 - Du 9 au 20 mai
Pour une septième année, la Cinémathèque québécoise propose le meilleur de la cuvée 2011 du Festival Annecy Cinéma italien. Ainsi, seront présentés huit films reflétant la diversité et l’originalité du cinéma italien contemporain. Au menu, le Grand prix (Sept œuvres de miséricorde de Gianluca De Serio), les prix d’interprétation (Mal de miel de Marco Pozzi et Sur la route de la maison d’Emiliano Corapi) et le Prix du public (Tatanka, de Giuseppe Gagliardi). Nous présenterons aussi les œuvres restaurées du cinéaste Elio Petri L’Assassin (1961), mettant en vedette Marcello Mastroianni et Les Jours sont comptés (1962) pour souligner le 30e anniversaire de sa disparition. Ces œuvres, projetées à la salle Claude-Jutra le mercredi 9 mai à 18h30 et 20h30, seront présentées par Jean A. Gili, délégué général du festival, qui donnera aussi une conférence sur le cinéaste le jeudi 10 mai à 16h, en entrée libre à la salle Claude-Jutra. Cycle présenté en collaboration avec l’Institut culturel italien de Montréal et le Consulat d’Italie.

Nuits lumineuses : Panorama balte et nordique - Du 23 mai au 31 mai
Pour une deuxième année, huit pays baltes et nordiques nous proposent un film de leur production récente. Nuits lumineuses met donc de l’avant des œuvres contemporaines, documentaire ou fiction, en provenance de l’Estonie, de la Lituanie, de la Lettonie, de Finlande, de Suède, de la Norvège, de l’Islande et du Danemark. Une occasion unique de découvrir un cinéma trop peu connu ici, avec des films comme la comédie dramatique norvégienne A Somewhat Gentle Man d’Hans Pettler Moland (2010), ou encore le film pour enfants finlandais Ricky Rapper and the Bicycle Thief de Mari Rantasila (2009). À ne pas manquer, jusqu’au 3 juin.

La Cinémathèque québécoise, c’est le musée de l’image en mouvement à Montréal. Sa mission est de sauvegarder le patrimoine audiovisuel mondial, en privilégiant les œuvres québécoises, canadiennes et le cinéma d’animation international, pour le mettre en valeur à des fins culturelles et éducatives.

- 30 -

Source : Catherine Vien-Labeaume, attachée de presse et de promotion
514.842.9768 poste 255, cvienlabeaume@cinematheque.qc.ca
Cinémathèque québécoise, 335, boul. De Maisonneuve Est, Montréal