27 Mars 2012

Documentaires, mystères et longs métrages audacieux en avril à la Cinémathèque québécoise

La programmation internationale de la Cinémathèque québécoise se voudra diversifiée en avril! Au menu, du cinéma documentaire audacieux avec Documentaristes italiens contemporains, du suspens avec L’Autre Hitchcock : « Alfred Hitchcock Presents », ainsi que les trois longs métrages du cinéaste Jaco Van Dormael, de passage à Montréal.

Documentaristes italiens contemporains - Du 4 au 19 avril
Depuis une dizaine d’années, le documentaire s’est véritablement imposé en tant qu’un des aspects les plus originaux et créatifs du cinéma italien, se taillant une place de choix en salle, à la télévision et dans les festivals internationaux. La Cinémathèque québécoise propose ainsi un survol de ce phénomène, au fil d’œuvres marquantes telles La Bocca del lupo (2009) de Pierre Marcello et L’Orchestra di Piazza Vittorio (2006), d’Agostino Ferrente, en plus de présenter un hommage au pionnier du documentaire italien, Vittorio De Seta, dont les œuvres ont été magnifiquement restaurées par la Cineteca di Bologna. À ne pas manquer le jeudi 5 avril 17h15 à la salle Claude-Jutra, une conférence de Marco Bertozzi, professeur, cinéaste et programmateur invité de ce cycle. Une présentation de la Cinémathèque québécoise, en collaboration avec l’Institut Culturel Italien de Montréal, la Chaire René-Malo et l’École des médias de l’UQAM.

L’Autre Hitchcock : « Alfred Hitchcock Presents » - Du 11 au 14 avril
Figure emblématique du cinéma aux accents de crimes, de mystère et de drames, Alfred Hitchcock a ramené le meurtre dans les chaumières entre 1955 et 1962, grâce à sa série télévisée Alfred Hitchcock Presents. Bien qu’il n’ait réalisé que 17 des quelque 260 épisodes de la série, ses présentations cyniques et mordantes auront marqué le public et consolidé sa notoriété. La Cinémathèque propose ainsi un parcours de quatre programmes, regroupant les meilleurs moments de la série, tels que sélectionnés par Gilles Delavaud, spécialiste de la télévision, qui sera présent lors des projections.

Jaco Van Dormael - Du 26 au 29 avril
Cinéaste belge, Jaco Van Dormael a su marquer l’imaginaire grâce à l’originalité  et l’audace de ses trois longs métrages Toto le héros (1991), Le Huitième jour (1996) et Mister Nobody (2009). En visite à Montréal dans le cadre du festival Temps D’Images de l’Usine C, le cinéaste sera à la Cinémathèque québécoise pour rencontrer le public le dimanche 29 avril à 16 heures, en entrée libre. Ses trois longs métrages seront aussi présentés à la Cinémathèque, en collaboration avec l’Usine C.

Pour tous les détails sur la programmation : www.cinematheque.qc.ca.

La Cinémathèque québécoise, c’est le musée de l’image en mouvement à Montréal. Sa mission est de sauvegarder le patrimoine audiovisuel mondial, en privilégiant les œuvres québécoises, canadiennes et le cinéma d’animation international, pour le mettre en valeur à des fins culturelles et éducatives.

                                                                                                 - 30 -

Source : Catherine Vien-Labeaume, attachée de presse et de promotion
514.842.9768 poste 255 — cvienlabeaume@cinematheque.qc.ca
Cinémathèque québécoise — 335, boul. De Maisonneuve Est, Montréal