24 Octobre 2012

La Cinémathèque québécoise coprésente le volet jeunesse des RIDM, en plus de participer à trois projections spéciales

La Cinémathèque québécoise est heureuse de s’associer aux Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM), qui se tiendront du 7 au 18 novembre prochain. En plus de trois projections spéciales de films tirés de ses collections, la Cinémathèque québécoise coprésentera le volet Jeunesse des Rencontres. Finalement, encore une fois cette année, la Cinémathèque mettra tous ses espaces à la disposition des RIDM, qui en fera ses quartiers généraux.

Trois projections spéciales dans le cadre des RIDM
Trois œuvres tirées des collections de la Cinémathèque québécoise feront l’objet de présentations spéciales. L’Homme à la caméra (1929), film muet soviétique réalisé par Dziga Vertov, sera présenté le dimanche 11 novembre à 14h45 à la salle Claude-Jutra suivi de Nuit et brouillard (1956), documentaire d’Alain Resnais traitant des déportations de prisonniers vers les camps nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, à 17h45, dans le cadre d’un hommage au défunt cinéaste Chris Marker. De plus, le classique Pour la suite du monde de Michel Brault et Pierre Perrault, magnifique documentaire sur les pêcheurs de l’Isle-aux-Coudres réalisé il y a 40 ans cette année, sera présenté le vendredi 16 novembre à 15h à la salle Claude-Jutra. La présentation sera suivie d’un 5 à 7, auquel participeront des invités tels Michel Brault, Marcel Carrière, Werner Nold et Fernand Dansereau.

La Cinémathèque québécoise, c’est le musée de l’image en mouvement à Montréal. Sa mission est de sauvegarder le patrimoine audiovisuel mondial, en privilégiant les œuvres québécoises, canadiennes et le cinéma d’animation international, pour le mettre en valeur à des fins culturelles et éducatives.

- 30 -

Source : Catherine Vien-Labeaume, attachée de presse et de promotion
514.842.9768 poste 255, cvienlabeaume@cinematheque.qc.ca
Cinémathèque québécoise, 335, boul. De Maisonneuve Est, Montréal