9 Avril 2013

La Cinémathèque québécoise présente sa nouvelle exposition permanente Secrets et illusions- La Magie des effets spéciaux

Le lancement de la nouvelle exposition de longue durée de la Cinémathèque québécoise, Secrets et illusions - La Magie des effets spéciaux, consacrée à la démystification des effets spéciaux marquera l'inauguration des festivités du 50e anniversaire. Secrets et illusions fera découvrir les techniques inusitées employées pour créer les effets spéciaux des images en mouvement. À la fois ludique et didactique, elle proposera une perspective historique, technique et esthétique de l'histoire de cette pratique du cinéma. Éric Falardeau agira à titre de commissaire invité.

Déclinée en trois volets, l’exposition abordera l’histoire des effets spéciaux, de ses premiers balbutiements dans les studios de Georges Mélies, Willis O’Brien ou encore Thomas Edison. Puis, le deuxième volet de l’exposition démontrera l’apport des effets spéciaux à la magie des images en mouvement, alors que le troisième volet expliquera aux visiteurs le processus de création des effets spéciaux et de leurs spécificités techniques, du scénario à l’écran. D'envergure internationale, elle fera défiler des artefacts de films commeSimon les nuages aux décors virtuels futuristes de Mars et Avril, en passant par des objets et des entretiens avec quelques figures marquantes du domaine, tels que le réputé concepteur d’effets spéciaux Ray Harryhausen (Jason and the ArgonautsClash of the Titans) et le maquilleur Dick Smith (The Godfather, The Exorcist, Taxi Driver). L'exposition mettra aussi de l'avant l'ingéniosité d'artisans d'ici, au fil d'extraits de films québécois et d'entrevues avec des créateurs tels Adrien Morot et Pierre Raymond. Cette exposition fascinante ouvrira ses portes au grand public à la salle Raoul-Barré dès le 19 avril, en entrée libre. Elle est rendue possible grâce à l’apport exceptionnel du ministère de la Culture et des Communications du Québec. La Cinémathèque tient aussi à remercier la firme Lupien-Matteau, qui a assuré la mise en scène de l’exposition, ainsi que France Film, Réalisations, Autodesk et MFX Productions.

La Cinémathèque québécoise, c’est le musée de l’image en mouvement à Montréal. Sa mission est de sauvegarder le patrimoine audiovisuel mondial, en privilégiant les œuvres québécoises, canadiennes et le cinéma d’animation international, pour le mettre en valeur à des fins culturelles et éducatives

- 30 -

Source : Catherine Vien-Labeaume, attachée de presse et de promotion
514.842.9768 poste 255 —cvienlabeaume@cinematheque.qc.ca
Cinémathèque québécoise —335, boul. De Maisonneuve Est, Montréal (métro Berri-UQAM)