3 Novembre 2009

La Cinémathèque québécoise rend hommage à la récipiendaire du prix Albert-Tessier 2009

Montréal, le 3 novembre 2009 – La Cinémathèque québécoise félicite Paule Baillargeon, qui recevra aujourd’hui le prix Albert-Tessier 2009 lors de la cérémonie de remise des prix, à l’Assemblée nationale. En écho à cette reconnaissance du gouvernement du Québec, la Cinémathèque intégrera à sa programmation de janvier trois films marquants réalisés par la cinéaste ainsi qu’une vitrine thématique en son honneur.

Yolande Racine, directrice générale de la Cinémathèque québécoise, assistera aujourd’hui à la cérémonie de remise de prix : « Nous sommes fiers que cette talentueuse cinéaste québécoise et membre de la Cinémathèque québécoise remporte aujourd’hui ce prestigieux prix parmi les candidatures du milieu du cinéma qui ont été soumises cette année. Nous avons saisi l’occasion pour lui rendre hommage en projetant certains de ses films tirés de notre collection. Le public aura la chance de voir ou de revoir trois de ses principaux films dans leur version originale sur le grand écran de la salle Claude-Jutra, a-t-elle souligné. De plus, à partir des documents d’archives que nous conservons, nous préparerons une vitrine thématique en l’honneur de Paule Baillargeon, qui tracera les principaux jalons de la carrière de cette actrice, scénariste, réalisatrice et femme engagée. »

Le 20 janvier prochain, la Cinémathèque projettera Anastasie, Oh ma chérie (1977) suivi de La Cuisine rouge (1980), deux moyens métrages tournés en 16 mm. Reconnue pour sa démarche cinématographique proche de l’expérimental, La Cuisine rouge raconte l’histoire de femmes qui portent en elles «le germe de la révolution», tel que l’exprime Paule Baillargeon. Le 25 janvier sera présenté Le Sexe des étoiles (1993), le premier long métrage en 35 mm de la réalisatrice. Ce film ambitieux, qui porte sur le parcours identitaire d’un transsexuel en voie d’accepter sa différence, s’est mérité en 1993 le prix du meilleur film canadien au Festival des films du monde de Montréal et le prix du meilleur scénario au Festival international des films de Vancouver. Le film a également été retenu dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère aux Oscars en 1994.

Pour tous les détails sur la programmation : www.cinematheque.qc.ca.

La Cinémathèque québécoise est le musée de l'image en mouvement, à Montréal. Organisme à but non lucratif, la Cinémathèque est un lieu de diffusion dont la mission est de collectionner, conserver, documenter et interpréter des œuvres du cinéma, de la télévision et des nouveaux médias afin de les mettre en valeur dans une perspective historique, artistique et pédagogique.

- 30 -

Relations de presse : Julie Rainville, attachée de presse et de promotion, Cinémathèque québécoise T. 514 842.9768 poste 255 - jrainville@cinematheque.qc.ca