11 Juillet 2012

La Cinémathèque québécoise vous en met plein la vue dans le cadre de l’édition 2012 de Fantasia!

La Cinémathèque québécoise est fière de s’associer au festival Fantasia à l’occasion de sa 16e édition, qui se tiendra du 19 juillet au 9 août 2012. Cette année encore, nous vous proposons une programmation éclectique; une sélection de films rares québécois et canadiens, un hommage à
la série B italienne, ainsi qu’une programmation spéciale de films soulignant les 100 ans de la société de production et de distribution japonaise Nikkatsu. De plus, la Cinémathèque est fière de collaborer à la venue de l’exposition itinérante If They Came From Within: An Alternative History of Canadian Horror Movies, qui sera présentée à la salle Norman-McLaren du 20 au 29 juillet.

Films obscurs québécois, canadiens et série B italienne!
Cette année encore, Fantasia et la Cinémathèque vous propose une foule de curiosités cinématographiques! Découvrez entre autres Le village enchanté, un long métrage d’animation datant de 1956 de Marcel et Réal Racicot, qui sera précédé par la présentation du court métrage Ti-Jean s’en va aux chantiers (1953) de Jean Palardy, tiré de nos collections. Du côté de la série B italienne, des classiques tels que Les guerriers du Bronx (1982) d’Enzo G. Castellari, ou encore Les Centurions an 2001 (1984) de Lucio Fulci, provenant tous deux de nos collections, et plusieurs autres. De quoi satisfaire les cinéphiles friands de films obscurs!

Rétrospective Nikkatsu à la Cinémathèque québécoise.
La venue à Montréal de cette prestigieuse rétrospective, fruit d’une collaboration entre Fantasia et le Festival du nouveau cinéma, fut rendue possible grâce à la participation de la Cinémathèque québécoise. En effet, son statut de cinémathèque reconnue par la FIAF (Fédération Internationale des Archives du Film) lui permet d’accueillir en son enceinte de précieuses copies d’archives telles le mythique Tokyo Drifter (1966) de Seijun Suzuki, Profound Desires of the Gods (1968) de Shohei Imamura, ou encore Postman Blues (1997) de Sabu.
Une chance inouïe de voir en salle les bijoux de cette compagnie pionnière de la production cinématographique et télévisuelle nippone.

Exposition If They Came From Within: An Alternative History of Canadian Horror Movies- du 20 au 29 juillet.
Imaginée par le rédacteur en chef du magazine Rue Morgue Dave Alexander, sommité dans le monde de la publication sur le cinéma d’horreur, l’exposition réunie de nombreux artisans du milieu, graphistes, illustrateurs et cinéaste. Ensemble, ils imaginent des affiches de films qui en fait n’existent pas… À ne pas manquer à la salle Norman-McLaren, en entrée libre, du 20 au 29 juillet.

La Cinémathèque québécoise, c’est le musée de l’image en mouvement à Montréal. Sa mission est de sauvegarder le patrimoine audiovisuel mondial, en privilégiant les oeuvres québécoises, canadiennes et le cinéma d’animation international, pour le mettre en valeur à des fins culturelles et éducatives.

                                                                                                            - 30 -

Source : Catherine Vien-Labeaume, attachée de presse et de promotion
514.842.9768 poste 255, cvienlabeaume@cinematheque.qc.ca
Cinémathèque québécoise, 335, boul. De Maisonneuve Est, Montréal