25 Septembre 2014

LA VIE POLAIRE/POLAR LIFE : Une des plus inventives expériences de projections multi-écrans d’Expo 67 à la Cinémathèque québécoise

La Cinémathèque québécoise est fière d’annoncer que La Vie polaire, initialement présentée à l’Exposition universelle de 1967, reprendra vie à la salle Norman-McLaren, qui sera réouverte après de récentes rénovations. Grâce à l’union des forces de la Cinémathèque québécoise, de l’équipe de recherche de CINEMAexpo67, de l’Office national du film au Canada (ONF) et de la Ville de Montréal, l’impressionnante installation audiovisuelle immersive sera présentée en entrée libre du 10 octobre au 2 novembre prochain.

La Vie polaire, l’œuvre originale de 1967
La Vie polaire est un film réalisé par Graeme Ferguson, co-inventeur (avec Roman Kroitor, entre autres) du système IMAX lancé à l’exposition universelle d’Osaka en 1970. On peut considérer La Vie polaire, diffusé à l’époque au pavillon L’Homme interroge l’univers, comme une première étape menant à la complexité spatiale panoramique des films IMAX. La narration bilingue assurée par des personnalités médiatiques de l’époque, Lise Payette et Patrick Watson, accompagne un alliage d’images en mouvement, qui propose des représentations spatiotemporelles détaillées de l’Arctique et de l’Antarctique; la musique originale a été créée par le compositeur québécois, Serge Garant. Il s’en dégage un portrait candide des communautés, des traditions et des paysages nordiques. Des extraits de films d’archives réalisés par les premiers explorateurs de la région se combinent à des séquences documentaires tournées à l’époque par Ferguson, au cours d’une année de déplacements dans les régions polaires, selon un montage sur écrans multiples qui produit des relations spatiales fascinantes. Ne visionnant que trois écrans à la fois, le public mettait 28 minutes à effectuer le tour complet de la salle, alors que le film projeté durait en tout 18 minutes.

La recréation en 2014
La restauration numérique de La Vie polaire a été dirigée par Munro Ferguson, chargé de projet. La projection numérique immersive a permis de recréer l’expérience audiovisuelle pionnière du film. Par le biais d’une technologie numérique avancée, d’un écran incurvé sur 90 degrés représentant 100% du champ visuel original et de trois projecteurs numériques haute définition, les images restaurées du film avancent sur les onze écrans virtuels se déplaçant à l’horizontale sur l’écran afin de recréer l’expérience visuelle vécue par le public en 1967.

Partenariat
Ce projet s’appuie sur un partenariat entre la Cinémathèque québécoise (d’où provient le film original conservé dans ses collections grâce au dépôt de la Ville de Montréal), sous la direction de Jean Gagnon, directeur de la préservation et de l’accès aux collections, les universités Concordia et York par le biais du groupe de recherche CINEMAexpo67 et de la commissaire Monika Kin Gagnon, ainsi que l’Office national du film du Canada. L’ONF a effectué le travail de restauration et de numérisation au format 4K à partir des éléments originaux du film, la direction technique de l’installation, de même que la supervision du projet par James Roberts, directeur adjoint Accessibilité et entreprises numériques, Claude Brien, directeur Ressources techniques, et René Chénier, producteur exécutif.

CONVOCATION POUR VISTE DE PRESSE DE L’INSTALLATIONLA VIE POLAIRE/POLAR LIFE

Le jeudi 9 octobre à 10am, salle Norman-McLaren

En présence des différents partenaires du projet

Merci de confirmer votre participation d’ici le 8 octobre au : cvienlabeaume@cinematheque.qc.ca ou au 524-842-9768 poste 255

La Cinémathèque québécoise est le musée de l’image en mouvement à Montréal. Sa mission est d'acquérir, documenter et sauvegarder le patrimoine cinématographique, télévisuel et audiovisuel québécois ainsi que le cinéma d’animation international, collectionner des œuvres significatives du cinéma canadien et mondial, pour en assurer la mise en valeur à des fins culturelles et éducatives.

L’ONF en bref

 À compter du 2 mai 2014, l’Office national du film du Canada (ONF) souligne 75 ans d’innovation et de leadership en documentaire à caractère social, en animation d’auteur et en production interactive audacieuse. L’ONF a réalisé plus de 13 000 productions et remporté au-delà de 5000 récompenses, dont 10 prix Webby, 9 prix Écrans canadiens, 12 Oscars et plus de 90 prix Génie. Le contenu primé de l’ONF peut être visionné dans ONF.ca, de même que sur les ordiphones, les tablettes et la télévision connectée au moyen de ses applications.

CINEMAexpo67 se veut une mise en valeur des plus inventives expérimentations avec écrans d’Expo 67. Nous sommes des spécialistes, artistes et cinéastes en conversation avec des cinéastes et archivistes, entreprenant la recherche créative des cinémas de l'Expo 67. Réunissant en partenariats des spécialistes, archivistes, cinéastes, et institutions, CINEMAexpo67 vise à retrouver, à restaurer et à rediffuser les films d’Expo 67 sous de nouvelles formes et auprès de publics élargis, pour rendre compte de la complexité et de la ferveur inventive d’Expo 67, période excitante qui a marqué l’histoire du cinéma.

-30-

Source : Catherine Vien-Labeaume, coordonnatrice des communications et des relations publiques
514.842.9768 poste 255 - cvienlabeaume@cinematheque.qc.ca
Cinémathèque québécoise - 335, boul. De Maisonneuve Est, Montréal (métro Berri-UQAM)