9 Janvier 2019

LES MURS DU DÉSORDRE - UNE INSTALLATION INTERACTIVE DE MARTIN BUREAU

 

DU 12 JANVIER AU 10 FÉVRIER À LA CINÉMATHÈQUE QUÉBÉCOISE

Montréal, le 9 janvier 2019 –Pour amorcer l’année,la Cinémathèque québécoise présentera du 12 janvier au 10 févrierLES MURS DU DÉSORDREde l’artiste multidisciplinaire Martin Bureau. Cette installation a été réalisée suite à une résidence de création à la Cinémathèque québécoise, en collaboration avec l’Office national du film du Canada (ONF). Tension, critique sociale et géopolitique, cette œuvre ne laissera point indifférent, le spectateur étant en contrôle de son expérience documentaire.

L’œuvre interactive de Martin Bureau s’insère dans un projet artistique interdisciplinaire, qui recoupe les disciplines du cinéma documentaire, de l’installation vidéo, de la peinture et de la recherche en géopolitique. Entamé par un volet peinture qui a été présenté lors d’expositions tenues entre 2016 et 2017, le webdocumentaire rassemblant six courts métrages ainsi que du contenu textuel et visuel sera lancé le 21 février 2019.

Depuis la chute du Mur de Berlin en 1989, jamais, dans toute l’Histoire, autant de nouveaux murs étatiques ne furent construits de par le monde. Les années 1990, post guerre froide, ont vu croître les phénomènes de la globalisation et de l’ouverture des marchés, laissant croire que l’emmurement et le cloisonnement des esprits étaient des phénomènes du passé. Comme on le sait, les événements de septembre 2001 sont venus perturber le cours de l’Histoire et ont déclenché un spectre complexe d’exactions définissant un nouvel ordre mondial de repli sur soi.  

Tout autant que le monde se globalise, il se referme sur lui-même. Désormais, plus de 70 murs dévisagent la face du monde.

LES MURS DU DÉSORDREconsiste en une fragmentation de l’approche documentaire en mode interactif, où le spectateur déclenche les séquences visuelles et sonores dans un désordre expérientiel qui l’amène à vivre la réalité selon ses propres déplacements dans l’espace d’exposition. Aux témoignages de personnes vivant le long des murs de séparation situés en Palestine/Israël, à Belfast ou sur la frontière des États-Unis et du Mexique, s’ajoutent des ambiances sonores et visuelles exprimant les tensions politiques et géopolitiques causées par l’existence de ces murs. L’esthétique de la surveillance côtoie la réalité physique des murs.

Depuis plus de 20 ans, l’artiste basé à Québec Martin Bureau développe une pratique entre les médiums de la peinture, de l’installation vidéo et du cinéma documentaire. Il s’intéresse à la rencontre des problématiques géopolitiques et des enjeux conceptuels reliés aux arts visuels et au cinéma documentaire. Il cherche par son travail à collaborer aux discours critiques qui nous incombent, qu’ils soient sociaux, géopolitiques, environnementaux ou esthétiques.

« Avec la plus récente œuvre de Martin Bureau, on a l’impression que l’artiste considère le politique comme un matériau, au même titre que la tôle, le bois et le béton. Martin travaille donc cette matière de façon à susciter une interaction avec le corps du spectateur, qui est à la fois mis en présence du mur et de ses implications. » — Marcel Jean, directeur général, Cinémathèque québécoise.

« Le Studio documentaire de l’ONF est heureux de contribuer à nourrir la réflexion d’un artiste multidisciplinaire comme Martin Bureau, en bonifiant sa résidence à la Cinémathèque québécoise et en permettant à la vision de ce créateur de se déployer une fois de plus dans l’espace public. Le Studio s’intéresse aux possibilités qu’une installation interactive offre afin de fragmenter une approche documentaire dans l’espace d’exposition, et Les murs du désordre constitue une remarquable occasion d’aborder les enjeux des plus pertinents liés aux frontières réelles et mentales. » — Nathalie Cloutier, productrice exécutive, Studio documentaire de l’ONF.

Pour en savoir plus sur l’artiste Martin Bureau et son œuvre,http://www.martinbureau.com/installations-video/les-murs-du-desordre-2019/

Partenaires du projet LES MURS DU DÉSORDRE
Office national du film du Canada (ONF), Cinémathèque québécoise, Conseil des arts et des lettres du Québec, SPIRA, Chaire Raoul-Dandurand, Galerie 3, Ottoblix, Rendez-vous Québec cinéma.

 

À propos de la Cinémathèque québécoise
La Cinémathèque québécoise, c’est le musée de l’image en mouvement à Montréal. Sa mission est d’acquérir, documenter et sauvegarder le patrimoine audiovisuel québécois ainsi que le cinéma d’animation international, collectionner des œuvres significatives du cinéma canadien et mondial, pour en assurer la mise en valeur à des fins culturelles et éducatives.

Suivez la Cinémathèque québécoise ! cinematheque.qc.cafacebooktwitter- instagram

L’ONF en bref
L’ONF est le producteur public canadien d’œuvres audiovisuelles primées et créatives, qu’il s’agisse de documentaires, d’animations d’auteur, de récits interactifs ou d’expériences participatives. De St. John’s à Vancouver, les producteurs et productrices de l’ONF sont bien intégrés au sein des collectivités du pays et travaillent avec des créateurs et des créatrices de talent pour produire des œuvres innovantes et socialement pertinentes. L’ONF est un chef de file en matière de parité hommes-femmes dans la production de films et de médias numériques. Guidé par les recommandations de la Commission de vérité et réconciliation, il s’emploie à affermir la production autochtone. Les œuvres de l’ONF ont remporté au-delà de 7000 récompenses, dont 20 prix Écrans canadiens, 18 prix Webby, 12 Oscars et plus de 100 prix Génie. Pour y accéder, allez à ONF.ca ou téléchargez les applicationsde l’ONF pour appareils mobiles.

– 30 –

La Cinémathèque québécoise remercie de leur soutien le ministère de la Culture et des Communications du Québec, le Conseil des Arts du Canada ainsi que le Conseil des arts de Montréal.

Source
Sol Millán, chef du service des communications et du marketing — Cinémathèque québécoise
514-842-9768 poste 255 ǀsmillan@cinematheque.qc.ca

ONF
Marie-Claude Lamoureux, relations avec les médias - L’Office national du film du Canada
514-297-7192 |m.lamoureux@onf.ca