29 Mai 2010

L’univers de la danse et du théâtre à découvrir sur grand écran

Montréal, le 29 mars 2010 - La Cinémathèque québécoise est fière de s’associer au Festival TransAmériques en présentant, quinze jours avant le début du festival, soit du 12 mai au 4 juin, une programmation qui fera découvrir sur grand écran les créateurs invités au festival. De plus, des étudiants provenant d’écoles secondaires des quatre coins du Québec assisteront à des projections proposées par la Cinémathèque dans le cadre du parcours étudiants du Festival TransAmériques, qui battra son plein du 27 mai au 12 juin. Festival TransAmériques présente est un cycle qui dévoile l’univers singulier de créateurs de réputation internationale du domaine de la danse et du théâtre. Cet éventail d’artistes comprend entre autres le chorégraphe Seydou Boro, réalisateur d’un portrait intitulé La danseuse d’ébène, portant sur la danseuse Irène Tassembedo, fondatrice du Ballet national du Burkina Faso. Dans Perpetuum Mobile, l’acteur mexicain Gabino Rodriguez joue le rôle d’un camionneur plongé dans des histoires drôles, tragiques et insolites. Le documentaire Danser l’invisible permet d’observer le travail du chorégraphe japonais Saburo Teshigawara en coulisses, et Passare, réalisé par la chorégraphe montréalaise Ginette Laurin, met en scène un vieil homme et un jeune garçon qui exécutent une chorégraphie en simultané, mais qui habitent le mouvement de façon différente.

Un salut spécial sera offert au chorégraphe new-yorkais Merce Cunningham, décédé en 2009, à travers un film de Charles Atlas intitulé Merce Cunningham: A Lifetime of Dance, retraçant son parcours en évoquant des rencontres marquantes de sa carrière, comme celles avec Martha Graham et John Cage. À partir d’entretiens inédits, le documentaire révèle les expériences chorégraphiques et le travail de recherche d’un visionnaire, qui a inlassablement réinventé les codes de la danse contemporaine pendant plus d’un demisiècle. Dans le cadre du parcours étudiant du Festival TransAmériques, la Cinémathèque recevra plus de 150 étudiants du secondaire qui visionneront Danser l’invisible, le 30 mai, et La Danseuse d’ébène, le 4 juin. Pour une troisième année consécutive dans nos salles, des jeunes des quatre coins du Québec pourront ainsi être initiés à l’effervescence d’un festival et découvrir l’univers de la danse et du théâtre sur grand écran. Pour tous les détails sur la programmation : www.cinematheque.qc.ca.

La Cinémathèque québécoise est le musée de l'image en mouvement, à Montréal. Organisme à but non lucratif, la Cinémathèque est un lieu de diffusion dont la mission est de collectionner, conserver, documenter et interpréter des œuvres du cinéma, de la télévision et des nouveaux médias afin de les mettre en valeur dans une perspective historique, artistique et pédagogique.

- 30 -

Contact : Julie Rainville, Attachée de presse et de promotion
514 842.9768 poste 255  jrainville@cinematheque.qc.ca
Cinémathèque québécoise  335, boul. De Maisonneuve Est, Montréal (métro Berri-UQAM).