31 Mai 2010

Marcel Simard In Memoriam : Love-Moi

Soirée de projection et de discussion
Le 9 juin à 18h30

Montréal, le 31 mai 2010 - La Cinémathèque québécoise rend hommage à Marcel Simard, un homme engagé envers son peuple et le cinéma, décédé le 6 mars dernier. Son bouleversant film Love-moi, qui réunit ses talents de producteur, de scénariste et de réalisateur sera projeté dans la salle Claude-Jutra le 9 juin à 18h30 et sera suivi d’une discussion en compagnie de comédiens et d’amis.

Love-Moi (1991) est une fiction qui présente le personnage d’un jeune homme confronté à l’instrumentalisation de la violence et fut inspirée par les expériences de Marcel Simard en tant qu’animateur social auprès des jeunes délinquants dans le sud-ouest de Montréal. C’est dans ce film que le comédien Mario St-Amand joue son premier rôle au cinéma aux côtés de, entre autres, Paule Baillargeon, Germain Houde, Lucie Laurier et Yvon Roy.

Marcel Simard a cofondé les Productions Virage en 1985 avec sa conjointe Monique Simard et s’est spécialisé dans le documentaire politique et social. Ainsi, il a permis à de nombreux créateurs de proposer des documentaires d’auteurs pénétrants qui ont marqué le paysage cinématographique québécois tels que Des Marelles et des petites filles de Marquise Lepage, À Hauteur d’homme de Jean-Claude Labrecque, Tupperware : recettes pour le succès de Vali Fugulin, Un Coin du ciel de Karina Goma, La rue, zone interdite de Gilbert Duclos, Un Trou dans le temps de Catherine Proulx ou L’Esprit des lieux de Catherine Martin.

En tant que réalisateur, Simard a œuvré autant dans le documentaire politique, comme Il était une fois …le Québec rouge (2003) que dans la fiction abreuvée de réel, en ayant parfois recours à des techniques audacieuses de tournage et de conception. Sa dernière réalisation, Le Petit Monde d’Élourdes, était récemment à l’affiche de plusieurs cinémas. Ses films, sensibles à la cause des démunis et des moins nantis, reflètent l’homme qu’il était, car Marcel Simard prolongeait une première vocation de sociologue qui l’aura conduit au cinéma par besoin de transmettre au plus grand nombre.

Pour tous les détails sur la programmation : www.cinematheque.qc.ca.

La Cinémathèque québécoise est le musée de l'image en mouvement, à Montréal. Organisme à but non lucratif, la Cinémathèque est un lieu de diffusion dont la mission est de collectionner, conserver, documenter et interpréter des œuvres du cinéma, de la télévision et des nouveaux médias afin de les mettre en valeur dans une perspective historique, artistique et pédagogique.

- 30 -

Contact : Julie Rainville, Attachée de presse et de promotion
514 842.9768 poste 255  jrainville@cinematheque.qc.ca
Cinémathèque québécoise  335, boul. De Maisonneuve Est, Montréal (métro Berri-UQAM).