11 Novembre 2014

Programmation des 13es Sommets du cinéma d’animation- volet montréalais : Des Sommets d’une envergure historique !

La Cinémathèque québécoise est heureuse de dévoiler la programmation de la 13e édition des Sommets du cinéma d’animation (volet Montréal), qui auront lieu du 3 au 7 décembre prochain.   

Films d’ouverture et de clôture
Les Sommets du cinéma d’animation mettent à l’honneur deux femmes cinéastes de renom lors de sa soirée d’ouverture. Le festival débutera ainsi avec des premières québécoises : le long métrage Rocks in My Pockets de la réalisatrice américaine Signe Baumane, ainsi que Soif, le tout dernier court métrage de la québécoise Michèle Cournoyer.  Rocks in my Pockets est un récit autobiographique attachant et regorgeant d’humour sur la vie rocambolesque de la famille de la cinéaste depuis la Lettonie au début du XXe siècle jusqu’à aujourd’hui et la transmission de la dépression d’une génération à l’autre. Ce film sera précédé du court métrage Soif, une proposition à la fois captivante, envoûtante et déstabilisante sur la dépendance à l’alcool. Un programme à ne pas manquer, le mercredi 3 novembre à 19h30, en présence des deux réalisatrices.

Programmes compétitifs
Après une année record en ce qui concerne le nombre de films soumis, les Sommets vous proposent une programmation plus étoffée que jamais. De retour cette année, les trois programmes de compétition internationale regorgent d’œuvres fulgurantes et éblouissantes. Parmi les films se démarquant du lot, soulignons la présence d’Hipopotamy de Piotr Dumala (Pologne) un film à la fois élégant et brutal sur les rapports sexuels, Timber de Nils Hedinger (Suisse) relatant l’histoire hilarante de bûches se livrant à une étonnante hécatombe pour se protéger du froid, Histoires de bus de Tali (Québec), dans lequel la réalisatrice évoque sur un ton humoristique l’un des métiers précédents, chauffeuse d’autobus scolaire dans un petit village du Québec, Fugue for Cello, Trumpet and Landscape de Jerzy Kucia (Pologne) une incomparable expérience émotionnelle, sensorielle, esthétique et quasi-spirituelle, treize ans après son fameux Tuning the Instruments. Soulignons aussi Me and My Moulton de Torill Kove (Québec-Norvège), pré-finaliste dans la catégorie du meilleur court métrage d’animation aux Oscars, un film tendre, cocasse et coloré racontant les tribulations d'une fillette ayant des parents non conventionnels, Hasta Santiago de Mauro Carraro (Suisse-France), un film chantant, dansant et lumineux décrivant l’expérience d’un marcheur sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle et finalement Monkey Love Experiments de Will Anderson et Ainslie Henderson (Royaume-Uni), une animation de marionnettes décrivant l’histoire bouleversante d’un petit singe utilisé comme cobaye dans un laboratoire.

La compétition internationale étudiante met en valeur les talents de demain. Ces deux programmes permettent de prendre la mesure l’excellence des grandes écoles européennes, de constater l’émergence de nouveaux talents aux États-Unis et de se réjouir de la pluralité des approches au Québec, depuis l’animation traditionnelle jusqu’à la 3D.

Les Sommets offriront aussi un coup d’œil sur la production canadienne et québécoise avec le Panorama Québec-Canada, auquel s’ajoute cette année un programme Panorama Québec-Canada de films étudiants hors concours, une nouveauté cette année.

Asphalt Watches- Première québécoise en présence des réalisateurs
Les Sommets auront le privilège de présenter en première québécoise le long métrage Asphalt Watches des réalisateurs canadiens Shayne Ehman et Seth Scriver. Le film relate le parcours psychédélique des cinéastes en auto-stop à travers le Canada. Lauréat du Prix du meilleur premier long métrage canadien au TIFF 2013, le film est sous-titré en joual! Le samedi 6 décembre à 21 h et le dimanche 7 décembre à 16h, salle Claude-Jutra.

Rétrospective Robert Morgan
La rétrospective des films de l’animateur anglais Robert Morgan constitue une activité phare des 13es Sommets. Morgan s’est imposé comme l’un des plus importants animateurs de figurines, cela grâce à une technique exemplaire qui repense le corps, la chair et leurs métamorphoses comme peu de réalisateurs le font. Affilié au cinéma d’horreur, il a su se démarquer au fil de six courts métrages, réalisés sur une période de 15 ans. En plus de présenter l’ensemble de son œuvre, nous l’accueillons le vendredi 5 décembre à 21h à la salle Claude-Jutra pour une rencontre unique. Présenté en collaboration avec Fantasia.

Regards sur deux pionniers de l’animation japonaise
Les Sommets présentent deux programmes sur l’œuvre de Noburō Ōfuji et Kenzō Masaoka, pionniers de l’animation au Japon, dont les parcours tissent la trame de l’époque charnière de la production nippone allant de l’avant à l’après-guerre. Ces sélections permettront au public de saisir de façon exemplaire comment ces réalisateurs, confrontés à un domaine d’expression strictement étranger au premier abord, surent s’approprier ce langage et le faire évoluer dans le sens de leur propre sensibilité. Présenté en collaboration avec le National Film Center du Japon. Le programmateur de cet hommage, le spécialiste de l’animation japonaise Ilan Nguyen, sera parmi nous pour nous présenter le travail de ces immenses réalisateurs.

McLaren aujourd’hui et l’exposition McLaren, perceptions
De par le monde, les héritiers de Norman McLaren sont nombreux. Les deux programmes de courts McLaren aujourd’hui sont l’affirmation d’une famille d’artistes, une sorte de grand arbre généalogique nourri par la sève généreuse de l’œuvre du cinéaste canadien.  Les Sommets présentent ainsi deux programmes de films prenant en compte le souffle puissant du pionnier de l’animation Norman McLaren. Dansez maintenant et Drôles d’oiseaux seront présentés en entrée libre. Une présentation de l’Office national du film du Canada en collaboration avec le Festival international du film d’animation d’Annecy.

Pour souligner encore une fois le centenaire de McLaren, les Sommets accueillent l’installation McLaren Perceptions à la salle multifonctionnelle portant le nom de l’artiste à la Cinémathèque québécoise. L’installation propose une spectaculaire mise en espace de quatre films majeurs de McLaren : Stars and Stripes, Sphères, Synchromie et Begone Dull Care. Du 3 décembre 2014 au 15 février 2015, en entrée libre. Une présentation de l’Office national du film du Canada.

Exposition 50 ans d’affiches de cinéma d’animation
Trente affiches de festivals d’animation depuis les années 1960 jusqu’à aujourd’hui tenteront d’apporter une réponse à la question suivante : d’Annecy à Ottawa en passant par Hiroshima, Zagreb, Utrecht, Ljubljana et les autres villes, comment, au fil des ans, a-t-on pu annoncer et célébrer par l’affiche l’art du mouvement qu’est le cinéma d’animation ? Du 3 décembre 2014 au 8 février 2015 en entrée libre, au Foyer Luce-Guilbeault.

Rencontre avec Joan Vogelesang
Au rayon des rencontres, les Sommets auront l’honneur d’accueillir Joan Vogelesang, ex-PDG de Toon Boom Animation Inc., compagnie montréalaise qui a mis au point des logiciels d’animation parmi les plus utilisés dans le monde. Madame Vogelesang viendra discuter avec le public du Sommets de sa vision de femme d’affaires dans les domaines de l’animation industrielle et des nouvelles technologies. En entrée libre, le jeudi 4 décembre à 14h salle Fernand-Seguin, cette activité se tiendra en anglais. Présentée avec le soutien de l’Office national du film du Canada et Femmes du cinéma, de la télévision et des médias numériques (FCTMN).

Animez avec TED-Ed
L’empire philanthropique TED possède une branche éducative, TED-Ed, dont l’une des activités consiste à diffuser gratuitement dans les écoles des vidéos éducatifs d’animation sur des sujets aussi divers que la science, la culture ou l’histoire. Pour réaliser ceux-ci, TED-Ed fait appel aux jeunes talents du monde entier, leur assurant ainsi une première expérience professionnelle de même qu’une visibilité. TED-Ed saisira cette occasion pour recruter de nouveaux talents québécois le samedi 6 décembre à 17h, salle Claude-Jutra.

De plus, les aspirants animateurs et étudiants en animation ne voudront pas manquer la journée des écoles et des studios d’animation le samedi 6 décembre dès 10h à la Cinémathèque québécoise.

Les Samedis de la Régie et le Programme pour enfants du FIFEM
En collaboration avec la Régie du cinéma, les enfants de 5 à 8 ans sont invités à participer à deux ateliers ludiques et éducatifs autour du cinéma. L’atelier Lanternes magiques et jouets d’optique sera présenté le samedi 6 décembre à 10h30 à la Cinémathèque québécoise, et l’ateliers Découverte et fabrication d’affiches de cinéma  le lendemain dimanche 7 décembre, à la Cinémathèque encore. Ces ateliers sont une présentation de la Régie du cinéma du Québec.

De plus, le Festival international de films pour enfants de Montréal (FIFEM) propose un programme de courts métrages le dimanche 7 décembre à 10h30 salle Claude-Jutra, qui réunira cinéastes en fin d’études des grandes écoles européennes.

Remise de prix
Plusieurs prix seront remis lors de la soirée de clôture des Sommets, qui aura lieu le dimanche 7 décembre à 19h salle Claude-Jutra. Le Grand Prix et le Prix spécial du jury seront décernés par le jury international, constitué de personnalités importantes de l’industrie cinématographique, à savoir : Bruce Alcock, réalisateur britannico-colombien (Vive la rose, Impromptu), Mélissa Bouchard, directrice de la programmation du festival REGARD sur le court métrage à Saguenay, et Sarah Van Den Boom, cinéaste d’animation française (Novecento Pianiste, La Femme squelette). Le Grand Prix, assorti d’une bourse de 2000$, sera présenté par la Cinémathèque québécoise. Le jury choisira également le lauréat du Prix Guy-L. Côté du meilleur film d’animation canadien, assorti d’une bourse de 1500$, gracieuseté de madame Nancy Coté.

Le jury étudiant sera composé d’étudiants d’universités québécoises : Hamish Lambert de l’Université Concordia, Camille Monette-Dubeau de l’UQAM et Martin Paré de l’Université Laval; ils remettront le prix du meilleur film étudiant accompagné d’une bourse de 500$ offerte par Marcel Jean. Un Prix du public sera aussi remis lors de la clôture. Les Sommets du cinéma d’animation de Montréal sont une présentation de Télétoon, et sont rendus possibles grâce à la collaboration du Ministère de la Culture et des Communications, le Conseil des arts de Montréal, le Conseil des Arts du Canada, Toon Boom ainsi que la Caisse de culture, et l’Hôtel Château de l’Argoat. Remerciements tous spéciaux à Carol-Ann Belzil-Normand, signataire du visuel des Sommets 2014.

Les Sommets du cinéma d’animation sont un festival international consacré à l’animation sous toutes ses formes, du patrimoine aux nouveaux médias en passant par la production actuelle. Pendant dix jours, les villes de Montréal et de Québec vibrent au rythme de l’animation ! Uniques au Québec, les Sommets célèbrent un art qui a historiquement fait connaître le Québec et le Canada dans le monde entier. La prochaine édition des Sommets du cinéma d’animation se tiendra du 27 novembre au 7 décembre 2014.

www.sommetsanimation.com

-30-

Catherine Vien-Labeaume, chef du service des communications et du marketing pour la Cinémathèque québécoise
cvienlabeaume@cinematheque.qc.ca | 514-842-9768 poste 225