16 Juin 2010

Rapport annuel 2009-2010 la Cinémathèque québécoise dresse un bilan positif

Montréal, le 16 juin 2010 – La Cinémathèque québécoise, qui a fait le bilan de son exercice financier 2009-2010 à l’occasion de son assemblée générale annuelle le 14 juin dernier, est fière de réaffirmer son équilibre financier pour une troisième année consécutive. L’assemblée générale a permis de voter la reconduction du mandat de certains membres du CA, qui venait à terme cette année, et de faire le point sur des dossiers administratifs. Le rapport annuel de la Cinémathèque est disponible en ligne à l’adresse : http://www.cinematheque.qc.ca/rapport2010.

Reconduction de mandats : Lors de l’assemblée du 14 juin, les membres ont voté la reconduction du mandat de membres du CA, tels que Jacques Blain, président chez Lusio Films, à titre de vice-président. Parmi les administrateurs, les mandats de Iolande Cadrin-Rossignol, réalisatrice, Luc Déry, producteur chez micro_scope, ainsi que Joseph Sisto, avocat, ont été renouvelés. De plus, c’est actuellement David Reckziegel, président et directeur général chez Les Films Séville, qui assure le poste de président par intérim et vice-président de la Cinémathèque québécoise. La liste complète des membres du CA se trouve en annexe.

Faits saillants de l’année 2009-2010 :

• Le lancement du projet intitulé Grand chantier de traitement, de numérisation et d’accessibilité des collections, soutenu par le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine (MCCCFQ), qui vise à mieux connaître le contenu et l’état de nos collections cinéma et télévision, québécois et canadiens, afin d’en prioriser le traitement et par conséquent d’en accélérer l’accessibilité.

• L’implantation d’un système de gestion intégrée des documents analogiques et électroniques qui permettra d’uniformiser les pratiques de classement et de conservation des documents de tout le personnel de la Cinémathèque.

• 753 séances de projection ont été offertes cette année, parmi lesquelles figurent les 8 es Sommets du cinéma d’animation de Montréal, la nouvelle case-horaire Cinéma de genre, les grandes rétrospectives, les cycles thématiques qui ont ravi les cinéphiles, grâce à la présence de grandes figures du septième art telles que Spike Lee, Raymond Depardon, Jean-Claude Labrecque, Paule Baillargeon et Donigan Cumming, qui ont rencontré le public, ou les regrettés Gilles Carle et Pierre Falardeau, qui ont reçu un hommage.

• Le taux de fréquentation des salles de projection s’est maintenu par rapport à l’année dernière, grâce à une programmation dynamique et à l’amélioration des outils de promotion, tel que le nouveau dépliant de la Cinémathèque québécoise, qui vise à rejoindre un plus large public.

• La production d’une bande-annonce institutionnelle réalisée par Olivier Gilbert et Patrick Péris avec la collaboration de Vision Globale, Kodak, La Majeure et la Fondation de la Cinémathèque québécoise, qui sera prochainement diffusée dans 200 salles des Cinémas Guzzo et sur les ondes de Radio-Canada. • La remise de prix de la Cinémathèque québécoise lors des Rencontres internationales du documentaire de Montréal, du Festival du nouveau cinéma, à l’École de cinéma Mel Hoppenheim et au Festival intercollégial du cinéma étudiant. En plus d’encourager le cinéma d’ici et de contribuer au rayonnement de l’institution, ces reconnaissances ont reçu un écho favorable au sein de l’industrie et dans les organisations dédiées à la formation ou à la diffusion des œuvres de la relève.

• La hausse des ventes du Café-Bar de la Cinémathèque québécoise, qui s’élève à 20%, attribuable en partie au nouveau service de traiteur instauré en juin 2009, aux promotions ciblées et à l’utilisation des réseaux sociaux. Le Café-Bar se transforme de plus en plus en un lieu de diffusion dynamique, propice à la présentation des formes d’art hybrides et expérimentales, incluant les nouveaux médias. C’est ainsi que le Café-Bar a accueilli cette année la troupe de théâtre Les Biches pensives, la ligue d’improvisation La Limonade, La bande des 16 – Ciné-Club de l’Université de Montréal et le Proje(c)t Y. « Plus que jamais, la Cinémathèque québécoise s’illustre comme une institution phare, dont l’avenir se dessine avec une assurance renouvelée, grâce à son conseil d’administration et à l’ensemble de son personnel. À la veille de rédiger un nouveau chapitre de notre planification stratégique, nous sommes engagés à faire face à de nouveaux défis en terme de conservation et d’accessibilité des collections, de diversification des programmes, de fidélisation des publics, d’augmentation des sources de financement et à notre continuité », tel que l’a mentionné la directrice générale, Yolande Racine.

Pour tous les détails sur la programmation de la Cinémathèque québécoise : www.cinematheque.qc.ca

La Cinémathèque québécoise est le musée de l'image en mouvement, à Montréal. Organisme à but non lucratif, la Cinémathèque est un lieu de diffusion dont la mission est de collectionner, conserver, documenter et interpréter des œuvres du cinéma, de la télévision et des nouveaux médias afin de les mettre en valeur dans une perspective historique, artistique et pédagogique.

- 30 -

Contact : Julie Rainville, Attachée de presse et de promotion
514 842.9768 poste 255  jrainville@cinematheque.qc.ca
Cinémathèque québécoise  335, boul. De Maisonneuve Est, Montréal (métro Berri-UQAM).

Membres du conseil d'administration 2010-2011 Président par intérim et vice-président : David Reckziegel Président - directeur général, Les Films Séville Pictures Vice-président : Jacques Blain Président, Lusio Films Secrétaire : Mathieu Lefebvre Président, Vision Globale Ltée Trésorier : Charles David Comptable agréé, Darras David Administrateurs : Iolande Cadrin-Rossignol Réalisatrice Luc Déry Producteur, micro_scope André Habib Co-éditeur de la revue électronique Hors champ et professeur adjoint au Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques de l’Université de Montréal Patrice Lachance* Directrice générale – section Québec, Académie du cinéma et de la télévision Suzanne Laverdière* Directrice principale de la Vidéo sur demande et des Chaînes Indigo, Vidéotron ltée Me Joseph Sisto Avocat, Étude légale J. Sisto Peter Wintonick Cinéaste, producteur et critique, Necessary Illusion Productions inc. * Membres nommées par décret par le gouvernement du Québec.