27 Septembre 2011

Rétrospective Amos Gitaï à la Cinémathèque québécoise dans le cadre du 40e Festival du nouveau cinéma

La Cinémathèque québécoise est heureuse de s’associer encore une fois au Festival du nouveau cinéma. À l’occasion des 40 ans du festival, nous présenterons le cycle Amos Gitaï : Architectures de l’identité, qui se déclinera en trois volets, comprenant une rétrospective, une installation artistique ainsi qu’une classe de maître donnée par le cinéaste israélien. Cette programmation spéciale aura lieu du 13 au 30 octobre prochain en notre enceinte. De plus, la Cinémathèque québécoise remettra pour la quatrième année consécutive le Grand Prix Focus pour le meilleur long-métrage québécois ou canadien lors de la soirée de clôture du Festival du nouveau cinéma.

Rétrospective Amos Gitaï- Du 13 au 20 octobre

La rétrospective Amos Gitaï : Architectures de l’identité retracera la carrière prolifique du réalisateur, de ses premières œuvres documentaires du début des années 1980, jusqu’aux plus récents longs métrages de fiction. Architecte de formation, Amos Gitaï a commencé à tourner des films il y a près de 30 ans, alors qu’il était soldat lors de la guerre du Kippour. Au fil de son œuvre rigoureuse et cohérente, on constate ses préoccupations relatives aux questions qui travaillent son pays et le monde contemporain. Gitaï donnera une classe de maître le 15 octobre à 17 heures, à la salle Claude-Jutra, qui sera suivie des projections de ses films Esther (1985) et Field Diary (1983). Cette programmation spéciale est une présentation de la Cinémathèque québécoise et du Festival du nouveau cinéma, en collaboration avec la chaire René-Malo, l'Institut Français, le Consulat général de France et le Consulat général d’Israël. 

TRACES, une installation vidéo- Du 13 au 30 octobre

À travers l’installation vidéo TRACES, Amos Gitaïexplore les thèmes de la mémoire, de l’identité et de l’exil. Construite autour de fragments de ses films, dont le récent Lullaby to my father, en hommage à son père architecte du Bauhaus, l’installation artistique convie le spectateur à un parcours visuel et sonore captivant. À la salle Norman-McLaren, en entrée libre. Une présentation de la Cinémathèque québécoise et du Festival du nouveau cinéma.

Le Grand Prix Focus - Cinémathèque québécoise au Festival du nouveau cinéma

Pour une quatrième année de suite, la Cinémathèque québécoise remettra son Grand Prix Focus au meilleur long métrage québécois ou canadien de la section Focus du festival. Le lauréat, qui sera dévoilé lors de la soirée de clôture, se méritera une bourse de 1500$, ainsi qu’une carte de membre de la Cinémathèque. De plus, une section de notre site web sera dédiée au film gagnant et son réalisateur, sans oublier que l’œuvre primée sera intégrée à notre programmation régulière.

Pour tous les détails sur la programmation : www.cinematheque.qc.ca

La Cinémathèque québécoise, c’est le musée de l’image en mouvement à Montréal. Sa mission est de sauvegarder le patrimoine audiovisuel mondial, en favorisant les œuvres québécoises, canadiennes et le cinéma d’animation international, et de le mettre en valeur à des fins culturelles et éducatives.

- 30 –

Source :
Catherine Vien-Labeaume
, attachée de presse et de promotion
514 842.9768 poste 255 cvienlabeaume@cinematheque.qc.ca
Cinémathèque québécoise, 335, boul. De Maisonneuve Est, Montréal (métro Berri-UQAM).