17 Décembre 2013

Rétrospective de l’œuvre de Robert Morin dès janvier à la Cinémathèque québécoise

Robert Morin, lauréat du prix Albert-Tessier 2013, fera l’objet d’une rétrospective intitulée Robert Morin : … comme d’autres sont des gars de char, du 8 janvier au 14 février 2014. La Cinémathèque revisitera les différentes étapes de la filmographie du cinéaste, incluant la plupart de ses courts métrages, ainsi que ses films de fiction à petit budget, genre dans lequel il évolue avec aisance et avec lequel il a livré plusieurs œuvres remarquables à notre cinématographie, aux frontières du documentaire et de la fiction.

De la caméra subjective comme outil de fiction, dès les premiers temps de la Coop Vidéo, aux essais narratifs audacieux que sont Requiem pour un beau sans cœur (1992), Yes Sir! Madame… (1994), Quiconque meurt, meurt à douleur (1998), Petit Pow! Pow ! Noël (2005) ou Papa à la chasse aux Lagopèdes (2009), cette rétrospective partielle fera état de la volonté de Morin de repousser les conventions cinématographiques. En ouverture de ce cycle, deux documentaires sur le cinéaste, réalisés sur deux époques distinctes; Acceptez-vous les frais? (1989), de Richard Jutras et La Méthode Morin (2005), de Philippe Falardeau.  Puis le vendredi 31 janvier à 18h30, en collaboration avec Vidéographe, Robert Morin entamera la série de rencontres Les fictions polymorphes lors d’une leçon de cinéma animée par Fabrice Montal.

La Cinémathèque québécoise, c’est le musée de l’image en mouvement à Montréal. Sa mission est de sauvegarder le patrimoine audiovisuel mondial, en privilégiant les œuvres québécoises, canadiennes et le cinéma d’animation international, pour le mettre en valeur à des fins culturelles et éducatives.

-30-

Source Montréal : Catherine Vien-Labeaume, attachée de presse et de promotion
514.842.9768 poste 255
—cvienlabeaume@cinematheque.qc.ca
Cinémathèque québécoise —335, boul. De Maisonneuve Est, Montréal (métro Berri-UQAM)