3 Mars 2014

Rétrospective majeure des longs métrages d’Orson Welles jusqu’en avril à la Cinémathèque québécoise

Orson Welles- L’ogre du cinéma- Du 5 mars au 22 avril 2014
À l’occasion de son 50e anniversaire, la Cinémathèque propose une occasion unique de voir ou de revoir la presque totalité des longs métrages d’Orson Welles, ainsi que plusieurs de ses courts métrages. Ce cinéaste, scénariste et comédien génial, au talent démesuré, a transformé l’art de la fiction cinématographique dès l’âge de 24 ans, lorsqu’il tourne son premier long métrage Citizen Kane (1941), un de ses chefs-d’œuvre, jusqu’au célèbre F for Fake (Vérité et mensonge) avec lequel il consacre le genre du documenteur. Nous pourrons voir se déployer son immense talent dans des films aussi magistraux que Le Procès (1962), Touch of Evil (1958) ou ses admirables adaptations de Shakespeare que sont Macbeth (1948),Othello (1952) ou Falstaff (1965). Ils seront accompagnés du documentaire Filming Othello, réalise par Welles en 1978, ainsi que par des films marquants d’autres réalisateurs comme Jane Eyre (1944) de Robert Stevenson ou The Third Man (1949) de Carol Reed dans lesquels il joue ou qu’il a coscénarisé. Les films sont projetés en version originale sous-titrée en français dans la majorité des cas. Toutes les copies seront soit des 35 mm ou des restaurations numériques venues d’autres cinémathèques.

Les 10 ans de Wapikoni Mobile en ouverture des séances
Afin de souligner les 10 ans de Wapikoni de, la Cinémathèque présentera un court métrage réalisé par un jeune cinéaste des Premières Nations avant chaque programme du cycle Orson Welles- L’ogre du cinéma. Une occasion de découvrir les projets de jeunes cinéastes tels Kevin Papatie, Délia Gunn, Junior Leblanc et plusieurs autres.

Au sujet de la Cinémathèque québécoise

La Cinémathèque québécoise, c’est le musée de l’image en mouvement à Montréal. Sa mission est de sauvegarder le patrimoine audiovisuel mondial, en privilégiant les œuvres québécoises, canadiennes et le cinéma d’animation international, pour le mettre en valeur à des fins culturelles et éducatives.

Source:

Catherine Vien-Labeaume
Attachée de presse et de promotion
Cinémathèque québécoise 
514 842-9768 poste 255
cvienlabeaume@cinematheque.qc.ca