6 Avril 2010

Souleymane Cissé à la Cinémathèque québécoise

Montréal, le 6 avril 2010 - Le célèbre cinéaste malien Souleymane Cissé fait l’objet d’une rétrospective, préparée par la Cinémathèque québécoise et présentée en collaboration avec Vues d’Afrique. L’ensemble de son œuvre, qui porte un regard critique sur la société africaine et les formes de pourvoir qui y règnent, tout en faisant preuve d’une qualité esthétique exceptionnelle, sera projetée en sept séances à la Cinémathèque, du 16 au 24 avril.

Originaire de Bamako, Souleymane Cissé s’intéresse très tôt au cinéma et, dès 1968, il aborde le thème de la discrimination raciale à travers son court métrage documentaire Sources d’inspiration. Deux ans plus tard, il obtient un prix au Festival de Carthage pour Cinq jours d'une vie, qui fait état du système d’éducation malien. Tourné en 1974, son premier long métrage, qui est aussi le premier long métrage de fiction malien en langue bambara, La Jeune Fille (Den Muso) sera interdit au Mali et lui vaudra l’emprisonnement. Plus tard, il tourne des films mieux accueillis tels que Le Travail (Baara). Dès 1982, son talent commence à être reconnu internationalement avec Le Vent (Finyè), qui fut sélectionné à Cannes dans la section Un Certain Regard. La Lumière (Yeelen) obtient le prix du Jury au festival cannois en 1987 et Souleymane Cissé devient le premier cinéaste africain à recevoir une telle récompense. Cissé réalise, en 1995, Le Temps (Waati), qui propose un discours à portée universelle à partir de l’histoire d’une jeune Sud-Africaine. Cinéaste engagé, Souleymane Cissé est également producteur, exploitant et fondateur de l’Union des créateurs et entrepreneurs du cinéma et de l’audiovisuel de l’Afrique de l’Ouest. Avec son cinéma, il espère changer les visions et les mœurs de son pays et ses films témoignent d’une volonté ferme de marquer le cinéma par un souffle puissant et singulier.

Pour tous les détails sur la programmation : www.cinematheque.qc.ca.

La Cinémathèque québécoise est le musée de l'image en mouvement, à Montréal. Organisme à but non lucratif, la Cinémathèque est un lieu de diffusion dont la mission est de collectionner, conserver, documenter et interpréter des œuvres du cinéma, de la télévision et des nouveaux médias afin de les mettre en valeur dans une perspective historique, artistique et pédagogique.

- 30 -

Contact : Julie Rainville, Attachée de presse et de promotion 514 842.9768 poste 255  jrainville@cinematheque.qc.ca Cinémathèque québécoise  335, boul. De Maisonneuve Est, Montréal (métro Berri-UQAM)