9 Juin 2009

Un artiste plus grand que nature

Rétrospective des films d’animation de Frédéric Back
Du 17 au 26 juin à la Cinémathèque québécoise

Montréal le 9 juin 2009 - La Cinémathèque québécoise programme, du 17 au 26 juin, une intégrale de l’œuvre du cinéaste d’animation Frédéric Back. Composée d’excellentes copies 35mm, la rétrospective regroupe les onze films magnifiquement et patiemment créés par Back. La programmation inclut ses deux derniers chefs-d’œuvre dans leurs versions françaises et anglaises, L’Homme qui plantait des arbres (1987) et Le Fleuve aux grandes eaux (1993), ainsi que l’émouvant documentaire de Phil Comeau, La Nature avant tout (2009), qui dresse un portrait à la fois de l’homme, du citoyen et de l’artiste engagé. Cette rétrospective est un rendez-vous exceptionnel pour revoir la création d’un grand cinéaste d’animation québécois, amoureux de la nature et dévoué à son art.

« Notre rétrospective vise à faire redécouvrir comment l’engagement du réalisateur à l’égard de la nature est porté par un sens esthétique sans faille et cohérent. En effet, chez Back, la représentation de la faune et de la flore repose sur l’exceptionnel talent du cinéaste à donner forme à ce qu’il faut bien appeler « la beauté » de la nature, soit sa virginité et son harmonie. À la grâce et à la délicatesse du dessin s’ajoute un impressionnant travail sur la lumière (…) » Marco de Blois, programmateur-conservateur cinéma, télévision, nouveaux médias - animation, Cinémathèque québécoise La rétrospective, qui sera reprise en septembre à la rentrée, accompagne l’exposition Frédéric Back, une nature témoin, présentée au Musée des beaux-arts de Montréal du 18 juin au 27 septembre, à laquelle nous avons collaborée par le prêt de dessins originaux.

Mercredi 17 juin à 16 h : Abracadabra (1970), suivi de Inon ou La Conquête du feu (1971), suivi de La Création des oiseaux (1973), suivi de Illusion ? (1972), suivi de Taratata ! (1977), suivi de Tout rien (1978), suivi de Crac ! (1981).

Jeudi 18 juin à 16 h : L’Homme qui plantait des arbres (1987), suivi de Le Fleuve aux grandes eaux (1993), suivi de Frédéric Back, la nature avant tout de Phil Comeau (2009).

Vendredi 19 juin à 16 h : The Man Who Planted Trees (1987), suivi de The Mighty River (1993).

Mercredi 24 juin à 16 h : Abracadabra (1970), suivi de Inon ou La Conquête du feu (1971), suivi de La Création des oiseaux (1973), suivi de Illusion ? (1972), suivi de Taratata ! (1977), suivi de Tout rien (1978), suivi de Crac ! (1981).

Jeudi 25 juin à 16 h : The Man Who Planted Trees (1987), suivi de The Mighty River (1993).

Vendredi 26 juin à 16 h : L’Homme qui plantait des arbres (1987), suivi de Le Fleuve aux grandes eaux (1993), suivi de Frédéric Back, la nature avant tout de Phil Comeau (2009).
Infos programmation : www.cinematheque.qc.ca

La Cinémathèque québécoise est le musée de l'image en mouvement, à Montréal. Organisme à but non lucratif, la Cinémathèque est un lieu de diffusion dont la mission est de collectionner, conserver, documenter et interpréter des œuvres du cinéma, de la télévision et des nouveaux médias afin de les mettre en valeur dans une perspective historique, artistique et pédagogique.

- 30 -

Contact : Coline Niess, Attachée de presse et de promotion
T. 514 842.9768 poste 255 - cniess@cinematheque.qc.ca
Cinémathèque québécoise, 335, boul. De Maisonneuve Est, Montréal (métro Berri- UQAM).