20 Novembre 2012

Une cuvée flamboyante pour les 11es Sommets du cinéma d’animation de Montréal!

Les Sommets du cinéma d’animation de Montréal sont de retour pour une 11e édition plus grandiose que jamais! D’une durée de cinq jours, soit du 28 novembre au 2 décembre, les Sommets présenteront plus de 125 films d’animation de par le monde, dont des premières mondiales, canadiennes et québécoises. Cette 11e édition vient réitérer la place de choix des Sommets dans le circuit international de l’animation, en plus d’être le plus important festival du genre au Québec. Compétition internationale, panoramas nationaux, invités de marque, classes de maître, événements spéciaux, remise de prix en plus de deux expositions, la liste d’activités est longue cette année!

Compétition internationale
Inaugurée lors de l’édition 2011 des Sommets, la compétition internationale  s’annonce musclée, passionnante et vivante cette année! Déclinée en trois programmes, elle regroupe 27 films qui en vaudront le détour, dont des œuvres en première mondiale, notamment Le Cosmos sauvera le peuple de Patrick Lapierre (Québec, 2012) et Chroniques de la poisse : Comme des lapins d’Osman Cerfon (2012, France). À surveiller aussi, Tram de Michaela Pavlátová (République Tchèque-France, 2012) en première québécoise et Oh Willy… D’Emma De Swaef et Marc James Roels (Belgique-Pays-Bas-France, 2011) en première canadienne.

Panorama Québec+Canada et programmes Jeunesse et Étudiant
La section PanoramaQuébec+Canada nous présente encore une fois le meilleur de l’animation de chez nous. Le public montréalais pourra ainsi découvrir l’étonnant MacPherson de Martine Chartrand (2012), inspiré d’un personnage de l’univers lyrique de Félix Leclerc, qui a remporté l’été dernier le 1er prix dans la catégorie des courts métrages du Festival des films du monde, en plus de rafler le prix du Meilleur court métrage canadien à ce même festival. Notons aussi la présence de Triptyque 2 de Pierre Hébert (2012), ainsi que  Kaspar (Inspiré de la vie de Kaspar Hausen) de Diane Obomsawin (2012). Du côté de la section étudiante, encore de quoi impressionner! Soulignons la présence de Encré en soi de Constance Lévesque, lauréate du Prix de la Cinémathèque québécoise pour l’Excellence en cinéma d’animation de 2012, remis dans le cadre de la soirée de remise des diplômes aux finissants de l’École de cinéma Mel Hoppenheim. Aussi à ne pas manquer, le cocasse The Making of Longbird de Will Anderson (2012), ainsi que le troublant J’aurai ta peau (2011), œuvre collective de Vivien Ebran, Victoria Jardine, Nicolas Trotignon et Alexis Koch. Finalement, le volet Jeunesse sera des plus intéressants, autant pour les petits que pour les grands! En effet, le programme avant-gardiste Récréation radicale présente des films abstraits et expérimentaux aux tout petits. Soulignons la présentation de Danger pleine lune de Bretislav Pojar, sommité de l’animation, décédé en octobre dernier, le samedi 1er décembre à 11h à la salle Claude-Jutra

Sur l’oreiller avec David OReilly!
Iconoclaste, inclassable, férocement drôle, éclatée, irrévérencieuse, dérangeante et diablement réjouissante, l’œuvre de David OReilly bouscule le petit monde de l’animation. Les Sommets sont fiers de le recevoir à l’occasion d’une soirée-rencontre se voulant décontractée, le vendredi 30 novembre 21h à la salle Claude-Jutra. Au menu, 65 minutes de projection de ses œuvres éclatées, notamment The External World (2010, Prix du public des Sommets de la même année), Please Say Something (2008) et RGB XYZ (2008). Ses collaborations musicales, le vidéoclip U2 : I’ll Go Crazy If I Don’t Go Crazy Tonight (2009) ainsi que M.I.A Bang (2009), visuel crée pour la prestation de la chanteuse au festival Coachella, seront aussi au programme. Suite à la projection, David OReilly répondra aux questions du public. Une soirée ludique avec un des cinéastes les plus intéressants de sa génération !

Cours écrire ton courtet classe de maître de Franck Dion
Les Sommets accueilleront le vendredi 30 novembre la finale du concours Cours écrire ton court- spécial animation de la SODEC. Les finalistes présenteront ainsi leurs projets à une foule d’invités de l’industrie cinématographique, le tout à la salle Fernand-Seguin dès 15h. Aussi dans le cadre de Cours écrire ton court, une classe de maître du réputé réalisateur français Franck Dion. Accompagné de la productrice de son plus récent court métrage Edmond était un âne (2012), Julie Roy de l’ONF, Dion viendra discuter scénarisation en animation avec le public des Sommets. À ne pas manquer, le jeudi 29 novembre 14h à la salle Fernand-Séguin, en entrée libre.

Expositions Réflexion et Portraits d’animateurs
Deux expositions seront inaugurées dans le cadre des Sommets. Réflexion, installation immersive et spectaculaire expérience de cinéma élargi qui explore la frénésie de notre métropole de la cinéaste Sylvie Trouvé, ouvrira ses portes le 28 novembre prochain. En entrée libre à la salle Norman-McLaren jusqu’au 3 février 2013, cette exposition est une présentation de la Cinémathèque québécoise et de l’Office national du film du Canada. Du côté du Foyer Luce-Guilbeault, les photographies de Robert Del Tredici orneront les murs du 28 novembre au 17 février 2013. En entrée libre encore une fois, cette exposition présente 14 portraits grands formats de personnalités phares de l’histoire de l’animation, notamment Frédéric Back, Lotte Reiniger et Norman McLaren.

Regards sur le Belgique, Archives françaises du film CNC, la série5 sur 5 animations avec Steven Woloshen
Après la Suisse en 2011, la Belgique est à l’honneur cette année aux Sommets. Le programme Regards sur la Belgique révélera la relève belge, tant au niveau étudiant qu’au niveau des jeunes auteurs. Philippe Moins, directeur artistique du festival Anima de Bruxelles et concepteur du programme, sera sur place pour nous présenter cette intéressante relève. Les Archives françaises du film CNC sont de retour cette année, nous présentant les 30 novembre et 1er décembre Alice au pays des merveilles (1949) de Lou Bunin, dont la sortie aux États-Unis avait à l’époque indisposé Walt Disney. Finalement, la Cinémathèque québécoise et Vidéographe inaugureront une série de soirées dédiées à l’animation actuelle. Une fois par mois jusqu’en avril 2013, cinq cinéastes viendront présenter leurs œuvres, démarches et méthodes de travail au public montréalais. L’animateur et cinéaste émérite Steven Woloshen sera le premier invité le 1er décembre pour un 5 à 7 lors duquel il discutera de stratégies neuves et radicales en animation, tirées de sa publication récente Recipes for Reconstruction et de son prochain livre à venir, Scratch, Crackle and Pop. De plus, Woloshen s’installera dans le Foyer Luce-Guilbeault le dimanche 2 décembre de 11h à 18h pour superviser la réalisation d’un film d’animation sur pellicule 35mm, à laquelle le public pourra participer. L’œuvre collective sera ensuite projetée au début de la séance qui suivra à 19h. Une activité hors du commun à ne pas manquer !

Remise de prix et jury
La soirée de remise de prix des 11es Sommets viendra souligner l’excellence de l’édition de cette année. Les prix décernés seront remis par le jury international, constitué de personnalités importantes de l’industrie cinématographique, à savoir : Patrick Doyon, cinéaste québécois et créateur de la bande-annonce et de l’affiche des Sommets, Jo-Anne Blouin, directrice du Festival du film pour enfants de Montréal, et de Phillippe Moins, directeur artistique du festival Anima de Bruxelles. Le Grand prix, assorti d’une bourse de 2000$, sera présenté par la Cinémathèque québécoise. Les Sommets du cinéma d’animation de Montréal sont rendus possibles grâce à la collaboration du Ministère de la Culture et des Communications, le Conseil des arts de Montréal, le Concert des Arts du Canada, ainsi que Téléfilm Canada, la Fondation Daniel Langlois pour l’art, la science et la technologie et le Loft Hotel.

La Cinémathèque québécoise, c’est le musée de l’image en mouvement à Montréal. Sa mission est de sauvegarder le patrimoine audiovisuel mondial, en privilégiant les œuvres québécoises, canadiennes et le cinéma d’animation international, pour le mettre en valeur à des fins culturelles et éducatives.

- 30 -

Source : Catherine Vien-Labeaume, attachée de presse et de promotion
514.842.9768 poste 255, cvienlabeaume@cinematheque.qc.ca
Cinémathèque québécoise, 335, boul. De Maisonneuve Est, Montréal (métro Berri-UQAM)