Le Dimanche 24 Juillet 2016

Temporaire

Du 20 Mars 2015 au 3 Mai 2015  / 

ÉTUDES VIDÉOGRAPHIQUES POUR INSTRUMENTS À CORDES

Une installation de l'artiste québécoise Nathalie Bujold présentée par la Cinémathèque québécoise et le Festival International du Film sur l'Art (FIFA).

Dans cette installation se croisent textile, musique et vidéo. Découpé par la lumière, l’instrumentiste exécute une improvisation ou joue une note avec des techniques variées. Les gestes musicaux sont échantillonnés puis démultipliés de manière à construire des motifs complexes. Ces trames vidéographiques génèrent également des timbres et des textures sonores inusités. Les trois écrans de l’installation les présentent en variations, polyptyques et canons. L'artiste s'est ainsi appliquée à ouvrager des détails et des moments simples en les faisant basculer dans un autre ordre de perception.

Nathalie Bujold remercie Oboro, le Quatuor Bozzini et le compositeur Taylor Brook pour leur contribution.

 

Ce jeu de cordes repose sur des liens, comme un tissage entre des situations, des poses, des objets. L’artiste construit des motifs en partant des éléments physiques et sculpturaux qui forment l’identité des musiciens professionnels, membres d’un quatuor à cordes dont la vie se prolonge pour ainsi dire jusque dans leurs instruments. Le rapport avec l’univers musical n’est toutefois pas ici abordé de façon littérale. Corps de l’instrument. Corps du musicien. Chorégraphiés. La lutherie, l’ergonomie et la posture sont utilisées par la vidéaste comme autant de matériaux constituants des variations qu’elle invente en faisant se conjuguer art médiatique et art du textile, concepteurs du canevas d’un tissage électronique sur création acousmatique.

Tant dans son approche créative que pour le résultat qu’elle nous propose, un aspect notable du travail de Nathalie Bujold serait celui d’être constamment ludique. Ce processus de dialogue joueur avec lequel elle entrecroise et fait interagir les pratiques artistiques en modulant les formes et les détournements de sens apparaît dès sa première création vidéo Emporium qu’elle réalise en 1998. D’autres œuvres marquantes pourraient aussi être citées, comme Le train où vont les choses (2005), Jeu Vidéo (2008), Merci (2013) et le tout nouveau Hit (2014) dans lequel elle explore également l’univers des musiciens mais en s’amusant, cette fois, avec un batteur de rock Metal. Toutes ces créations opèrent un lien d’accroche avec le spectateur qui se révèle de façon immédiate, dans un formalisme qui n’est jamais abscons, bien au contraire.

Dans Études vidéographiques pour instruments à cordes, un véritable travail de composition visuelle est établi par une structure simple qui fait alterner les plans du proche et du lointain, ceux de l’ensemble et du particulier. L’installation ne s’installe pas. Les tableaux sont courts. Se crée un rythme dans la succession de leur apparition et de leur disparition, avec ces gros plans d’archets qui viennent ponctuer la trame, devenus métaphores de l’aiguille à coudre, comme de celle à tricoter. La tisserande nous présente ses variations. C’est à partir de ce canevas, brodé en points et contrepoints, qu’elle fait intervenir ou non la distorsion, que ce soit dans le visuel ou le sonore, en apposant un son sur lui-même, comme il en va de même pour l’image, en étirant, en multipliant, en juxtaposant.

L’intercession du médium électronique, générateur d’une géométrisation, traduit ici la réalité d’une donnée organique qui n’apparait pas au départ. Les archets se mutent en organes vibratiles. Les violons filent vers l’alto en évoluant dans des cumuls de nimbes. Les violoncelles deviennent fantômes grinçants. La démultiplication des prises de vues forme des motifs d’entrelacs, comme s’il s’agissait d’un tissage ondulatoire, comme s’il s’agissait de donner vie à la figure même de l’onde sonore.

Fabrice Montal / Cinémathèque québécoise

 

En collaboration avec

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

Mon horaire

Connectez-vous pour sauvegarder automatiquement votre horaire pour votre prochaine visite.