November 27th 2018

LA 17e ÉDITION DES SOMMETS DU CINÉMA D’ANIMATION : RÉCOMPENSES ET MOMENTS FORTS

Montréal, le mardi 27 novembre 2018— La 17e édition des Sommets du cinéma d’animation s’est achevée dimanche soir sur une note parfaite tout d’abord avec l’événement attendu Winsor et Gertie, juste après la cérémonie de remise des prix. Les cinéphiles ont aussi pu découvrir le film d’animation documentaire suisse Chris the Swiss d’Anja Kofmel. Si cette édition a offert plus que jamais une variété d’événements, c’est aussi l’ensemble des films présentés en compétitions qui attestent du véritable dynamisme et de la grande qualité du cinéma d’animation. Les prix et mentions auront été remis à des films d’exception de cinéastes établis comme Pierre Hébert ou encore Patrick Bouchard, tout autant qu’à des réalisateurs de la relève. Cette même tendance s’est révélée au sein de toute la programmation : Les Sommets ont navigué entre jeunesse et expérience.

Prix et récompenses

COMPÉTITION INTERNATIONALE 

GRAND PRIX SOMMETS-ÉCOLE NAD Assorti d’une bourse de 2000 $ :Per tutta la vita de Roberto Catani (Italie-France)

PRIX SPÉCIAL DU JURY : Raymonde ou l’évasion verticale de Sarah Van Den Boom (France)

MENTION SPÉCIALE DU JURY : A Demonstration of Brilliance in Four Acts de Lucija Mrzljak et Morten Tšinakov (Estonie-Croatie)

PRIX GUY-L. COTÉ POUR LE MEILLEUR FILM CANADIEN D’ANIMATION Assorti d’une bourse de 1500 $ :Le sujetde Patrick Bouchard (Québec)

MENTION SPÉCIALE DU JURY POUR UN FILM CANADIEN : Mais un oiseau ne chantait pasde Pierre Hébert (Québec)

 

COMPÉTITION ÉTUDIANTE INTERNATIONALE

PRIX ÉTUDIANT Assorti d’une bourse de 1000 $ :Garage rouge de Max Litvinov (France)

MENTIONS : Hedge d’Amanda Bonaiuto (États-Unis) et à A Love Letter to the One I Made Up de Rachel Gutgarts (Israël)

PRIX SPÉCIAL ÉCOLE NAD – COMPÉTITION PANORAMA ÉTUDIANT QUÉBEC+CANADAAssorti d’une formation d’une valeur de 1000 $ :Out of Touch de Arash Akhgari (Québec)

PRIX CAISSE DE LA CULTURE POUR LE MEILLEUR TRÈS COURT MÉTRAGEAssorti d’une bourse de 500 $ :Waaah de Sawako Kabuki (Japon)

PRIX DU PUBLIC : Raymonde ou l’évasion verticale de Sarah Van Den Boom (France)

 

Moments forts
Au cours des 5 jours des Sommets, on a dénombré beaucoup de moments forts. Si cette édition a été plus fréquentée que les années passées, Marco de Blois, directeur artistique des Sommets du cinéma d’animation se félicite de la belle place faite à la relève : « Notre rendez-vous professionnel L’Avenir, qui s’est tenu au tout début des Sommets, mettait en valeur des nouvelles initiatives impliquant la relève. Et les talents émergents ont occupé une place significative tout au long de la programmation. C’était féérique. » Les cinéastes de la relève se sont en effet taillés une place, et c’est pour le mieux : On comptait dans la Compétition internationale une ancienne résidente de la Cinémathèque québécoise — Justine Vuylsteker avec son court métrage Étreintes — et une cinéaste actuellement en résidence — Claire Brognez avec La chambre des filles. Les séances très courues de la Compétition internationale étudiante n’étaient pas en reste avec une sélection de haut calibre issue des plus grandes écoles et universités mondiales ! Autre élément de la programmation qui braquait les projecteurs sur la jeunesse : le programme de courts métrages issus de la relève indépendante américaine offert par Jeanette Bonds, directrice et cofondatricedu Glas animation festival de Berkeley. La réalité de cette jeune animation – distincte des grands studios d’animation de Los Angeles — a aussi été illustrée lors de la leçon de cinéma du réalisateur californien Sean Buckelew.

Les plus jeunes ont été comblés tout au long du week-end grâce aux ateliers jeunesse animés par le Festival Stop Motion puis par la réalisatrice Isabelle Favez. De plus, pour la première fois, des projections scolaires ont été organisées et ont accueilli plus de 800 enfants et adolescents. Les tout-petits ont pu découvrir le film tchèque L’étrange forêt de Bert et Joséphine de Filip Pošivac et Barbora Valecká.

Si la jeunesse et le renouveau du cinéma d’animation ont été mis de l’avant, il n’en reste pas moins que de grands noms ont été célébrés entre les murs de la Cinémathèque. On pense à l’événement Winsor et Gertie, mi-lecture publique, mi-spectacle théâtral avec Stéphane Crête, Sébastien René, Catherine Paquin-Béchard et le pianiste Gabriel Thibaudeau qui a permis de découvrir la reconstruction de Gertie de Winsor McCay coproduite par la Cinémathèque québécoise et l’ONF avec le soutien de l’Université Notre-Dame (États-Unis), en première Nord-Américaine.Une touchante cérémonie a eu lieu le samedi après-midi lors de la remise du prix René-Jodoin au compositeur Robert Marcel Lepage. Plusieurs de ses collaborateurs et proches ont tenu à lui rendre hommage, qu’il s’agisse des cinéastes du début de sa carrière (Francine Desbiens ou encore Pierre Hébert) ou des plus récents (l’équipe du film Le Grand méchant renard), de ses enfants, ses amis et ses collègues.

Toujours dans cette thématique musique et cinéma d’animation, rappelons que le duo Clyde Henry Productions a donné une spectaculaire classe de maître de 5 heures, intitulée La musique des marionnettes. Moment d’échanges et entrée dans un monde bien à eux, Chris Lavis et Maciek Szczerbowski ont offert une occasion d’en apprendre plus sur la collaboration particulière qu’ils ont avec les compositeurs John Kameel Farah, Jean-Frédéric Messier et Patrick Watson. À la fin des 5 heures de cette leçon de cinéma participative, Patrick Watson a « dirigé » le public et composé plusieurs thèmes musicaux pour démontrer le pouvoir de la musique sur un court métrage. Enfin, les festivaliers ont envahi la piste de danse lors de la mémorable et interactive soirée Just Dance proposée par le regroupement Montréal Gaymers.

Pour ceux qui l’auraient manquée, la Fabrique culturelle offre la possibilité de visionner une sélection de 11 films du programme « Compétition internationale de films très courts » sur son site : https://www.lafabriqueculturelle.tv/capsules/11417/une-selection-de-11-films-tres-courts-sommets-du-cinema-d-animation-2018

PARTENAIRES
Les Sommets du cinéma d’animation tiennent à remercier les partenaires suivants pour leur soutien : le Ministère de la Culture et des Communications du Québec, le Conseil des Arts du Canada, le Conseil des Arts de Montréal, Téléfilm Canada, le Bureau des festivals de la Ville de Montréal, la Cinémathèque québécoise, la Caisse de la culture, l’Office national du film du Canada, Corus Media, École NAD, Le Devoir, la Fabrique culturelle de Télé-Québec, Publicité sauvage, le Consulat général des États-Unis à Montréal, le Consulat général de Suisse à Montréal, Swissfilms, Unifrance, l’Ambassade d’Autriche à Ottawa, Médiafilm, Festival international du film d’animation d’Annecy, GKids, Cartoon Brew, Panorama Cinéma, le Festival Stop Motion Montréal, le Festival de cinéma de la Ville de Québec, le Cinéma Moderne, l’Alliance Animation Québec, Wikimedia Canada, Montreal Gaymers, Piano Esmonde White, Zone Festival, l’Hôtel Travelodge et l’Hôtel Zéro 1.

À propos des Sommets du cinéma d’animation
Les Sommets du cinéma d’animation sont un festival international consacré à l’animation sous toutes ses formes, du patrimoine aux nouveaux médias en passant par la production actuelle. Pendant cinq jours, Montréal vibre au rythme de l’animation ! Uniques au Québec, les Sommets célèbrent un art qui a historiquement fait connaître le Québec et le Canada dans le monde entier. 

À propos de la Cinémathèque québécoise
La Cinémathèque québécoise est le musée de l’image en mouvement à Montréal. Sa mission est d’acquérir, documenter et sauvegarder le patrimoine cinématographique, télévisuel et audiovisuel québécois ainsi que le cinéma d’animation international, collectionner des œuvres significatives du cinéma canadien et mondial, pour en assurer la mise en valeur à des fins culturelles et éducatives.

-30-

Contact média :
Geneviève Lefebvre/Brigitte Chabot Communications
genevieve@bchabotcom.ca /514 861-7870 poste 227

Stéphanie Culakowa/Brigitte Chabot Communications
stephanie@bchabotcom.ca /514 861-7870 poste 223