September 9th 2020

BONG JOON-HO À L’HONNEUR À LA CINÉMATHÈQUE DU 9 AU 28 SEPTEMBRE

Montréal, le 9 septembre 2020_ Du 9 au 28 septembre, la Cinémathèque québécoise, en collaboration avec le Centre Culturel Coréen, consacre une rétrospective au cinéaste BongJoon-Ho, réalisateur du primé Parasite. Ce cycle est l’occasion de souligner sa contribution au cinéma contemporain et de découvrir tous ses longs métrages, dont l’étonnant Okja, inédit en salles au Canada.

S’il vient tout juste d’être révélé au grand public grâce à son triomphe historique aux derniers Oscars, ce brillant cinéaste s’était déjà fait remarquer par les cinéphiles par plusieurs de ses œuvres précédentes. Parmi les faits saillants de la rétrospective, citons la fable fantaisiste et troublante Okja, mêlant habilement humour, pathos et aléas du capitalisme, Mother un drame psychologique mettant en vedette la sud-coréenne Kim Hye-Ja dans le rôle d'une puissante figure maternelle, ainsi que plusieurs films mettant en vedette un fréquent collaborateur de Bong Joon-Ho, et la vedette de Parasite, Song Kang-Ho. Le film Memories of Murder basé sur l’histoire vraie du premier tueur en série de la Corée du Sud, sera aussi présenté ainsi que le premier film en anglais du réalisateur, Snowpiercer, un film de science-fiction mettant en vedette Chris Evans, Tilda Swinton et Ed Harris. Tout comme The Host, film fantastique de monstres et Barking Dogs Never Bite, premier long métrage du réalisateur, tous deux avec l’actrice Bae Doona.

En septembre nous soulignerons également le travail de Robert Morinen proposant des œuvres qui, chacune à sa manière, abordent différentes mises en situation de personnages pris au piège d’une isolation domestique voulue ou forcée. Nous aurons plusieurs hommages à des artistes récemment décédés dont Max von Sydow, cet acteur suédois exceptionnel, principalement associé au cinéma d'Ingmar Bergman.  Le mépris avec Michel Piccolisera présenté les 12 et 24 septembre. Le cinéasteJean-Louis Frund, principal cinéaste animalier du Québec, auquel nous tenons à rendre compte de sa contribution exceptionnelle au patrimoine cinématographique documentaire québécois en mettant l'accent sur des œuvres qui explicitent sa démarche à la manière d'un journal filmé, révélant aussi les principes de son art. Ennio Morricone, sera aussi à l’honneur. L'une des figures majeures de la musique au 20e siècle, le travail de cet artiste d'une virtuosité et d'un éclectisme ahurissants, a profondément révolutionné la musique et la conception sonore au cinéma. La preuve en trois projections, The Bird with the Crystal, Il était une fois en Amérique et Le bon, la brute et le truand. Des classiques à ne pas manquer au grand écran! 

Nous proposons en programmation régulière le film Pasolini d'Abel Ferrara (2014), dont les conditions de production complexes ne le rendent visible que depuis peu de temps en Amérique du Nord. Dans l’histoire du cinéma, Paul Muniest un acteur au destin particulier, la preuve de son talent unique sera mise de l’avant dans trois films emblématiques, dont Scarface de Howard Hawks (1932).

Plusieurs expositions autour du cinéma sont à découvrir gratuitement dans l’enceinte de la Cinémathèque. L’installation vidéo de Stéphane Crête et son fils Philémon Crête, JAMAIS SEUL. Cette installation souligne, en ces temps d'urgence écologique, l’importance de la nature, appelle au respect de celle-ci, voire à sa sanctification. Pourtant, ces images pourraient être aussi une représentation dystopique d’une fin du monde, alors que nous assistons aux déambulations de ce qui pourrait être le dernier humain sur terre. La présentation d’affiches Icônes d’un âge d’orrevisite la place des célébrités dites sex-symbols des années 50 et 60 et leur apport au cinéma américain. Allons aux vues, quand le cinéma nous fait lacourpropose aux visiteurs une collection d’affiches de différentes époques qui, avec leurs visuels révélateurs, piquent la curiosité en se gardant bien de révéler l’intrigue. Quant à Excursion dans les collections : l’image à la maison, elle explore l’évolution des appareils optiques commerciaux, de la lanterne magique aux caméras les plus modernes. 

 

À propos de la Cinémathèque québécoise

La Cinémathèque québécoise, c’est le musée de l’image en mouvement à Montréal. Sa mission est d’acquérir, documenter et sauvegarder le patrimoine audiovisuel québécois ainsi que le cinéma d’animation international, collectionner des œuvres significatives du cinéma canadien et mondial, pour en assurer la mise en valeur à des fins culturelles et éducatives. 

La Cinémathèque québécoise remercie de leur soutien le ministère de la Culture et des Communications du Québec, le Conseil des Arts du Canada ainsi que le Conseil des arts de Montréal.

-30-

Source

Sol Millán, chef du service des communications et du marketing — Cinémathèque québécoise
514-842-9768 poste 255 ǀ  smillan@cinematheque.qc.ca