15 Octobre 2019

La Cinémathèque québécoise acquiert une toile de Raoul Barré, PORTRAIT DE MADAME ROY

 

La Cinémathèque québécoise acquiert Portrait de Madame Roy, une toile de Raoul Barré

Montréal, le 15 octobre 2019– La Cinémathèque québécoiseacquiert Portrait de Madame Roy, une toile de Raoul Barré, une nouvelle acquisition qui enrichit la portée du fonds Raoul Barré conservé à la Cinémathèque québécoise et en élargit le contenu.

En effet, jusqu’à maintenant, la Cinémathèque québécoise ne conservait pas de toile témoignant de la carrière de peintre de l’artiste. Ce tableau s’ajoute aux dessins, documents, lettres et films qui composent ce fonds unique.

Cette toile lumineuse sera exposée dans la salle Germaine-Guèvremont de la Cinémathèque québécoise en compagnie d’autres œuvres graphiques de Raoul Barré.

Le donateur de cette huile, M. Gaspard Fauteux, explique : « Madame Roy, née Honorine Gervais, était l’épouse de Elzear Roy. Ils étaient des amis intimes de Raoul Barré et selon les informations que j’ai pu obtenir ce tableau aurait probablement été peint en 1929. Avocat de profession, Roy était aussi à une certaine époque directeur des Soirées de famille au Monument National. » À ce sujet, il est intéressant de savoir que Raoul Barré avait de nombreuses relations avec des artistes de disciplines diverses et s’était produit sur la scène du Monument National au début du XXe siècle. M. Fauteux est le fils de Marguerite Barré, fille unique de Raoul Barré.

Au sujet de la production picturale de Raoul Barré et de ses portraits, l’historien de l’art Laurier Lacroix écrit : « La figure humaine domine dans sa production. Ses études de caractères et de physionomies dessinées — caricatures et portraits-charges — se remarquent par des contours schématiques rehaussés de quelques traits à l’encre. Elles démontrent un talent d’observateur et d’illustrateur, alors qu’il travaille sur le motif ou en s’aidant de la photographie. Ses huiles, pour leur part, manifestent un attachement pour les tonalités lumineuses appliquées avec la spatule ou de larges coups de pinceau. »

Àpropos de Raoul Barré
Né en 1874 à Montréal, Raoul Barré a étudié aux Beaux-Arts à Paris avant de se lancer dans une carrière de peintre et d’illustrateur à Montréal. Pionnier de la bande dessinée au Québec, cet artiste multidisciplinaire émigre à New York au début des années 1910 où il fonde un studio d’animation et développe des techniques de travail révolutionnaires. En 1928, il est gagman pour le studio de Pat Sullivan, producteur de la série des Félix le chat. Il s’éteint en 1932, laissant en plan plusieurs projets, donc un court métrage d’animation, Microbus 1er, qui ne sera jamais terminé.

Pour en savoir plus sur Raoul Barré et la collection de la Cinémathèque, visitez le site.

 

À propos de la Cinémathèque québécoise
La Cinémathèque québécoise, c’est le musée de l’image en mouvement à Montréal. Sa mission est d’acquérir, documenter et sauvegarder le patrimoine audiovisuel québécois ainsi que le cinéma d’animation international, collectionner des œuvres significatives du cinéma canadien et mondial, pour en assurer la mise en valeur à des fins culturelles et éducatives.

- 30 -

Source
Sol Millán, chef du service des communications et du marketing
Cinémathèque québécoise
514 842-9768 poste 255 ǀ smillan@cinematheque.qc.ca

La Cinémathèque québécoise remercie de leur soutien le ministère de la Culture et des Communications du Québec et le Conseil des Arts du Canada ainsi que le Conseil des arts de Montréal.