Du Mercredi 25 Mai 2016 au Mardi 14 Juin 2016

Jacques Rivette : l'habitude du hasard

La disparition de cette figure de la critique et de la mise en scène, associée à la Nouvelle vague, appelle à la redécouverte d’une oeuvre dense et généreuse, marquée par la passion pour le jeu, les bifurcations et aléas du mouvement de la vie, où des signes étranges viennent creuser l’horizon du sens. Nous montrons fin mai quelques films décisifs des années 1960 aux années 1980.

Nous continuons le cycle consacré à Jacques Rivette, en montrant ce qu’on a décrit comme le graal de la cinéphilie : le film Out 1 : Noli me tangere, jamais présenté au Québec. Il s’agit d’une oeuvre où le cinéaste est parvenu à mettre en place un dispositif inédit où chaque acteur était appelé à créer son univers à partir d’un canevas de fiction inspiré de L’Histoire des Treize d’Honoré de Balzac. Tout en scénographiant avec précision les mouvements de caméra, Rivette n’intervenait jamais directement auprès des acteurs. Ceux qui ont prêté leur concours à ce film sont parmi les figures de cinéma les plus emblématiques de leur temps : Jean-Pierre Léaud, Bulle Ogier, Bernadette Lafont, Françoise Fabian, Michael Lonsdale.

Ce film happening de 13 heures divisé en 8 épisodes est la pointe extrême du cinéma contemporain, où le projet de film devient une utopie, un monde en soi qui tend à supplanter la réalité. Le cycle Rivette continue aussi avec deux autres oeuvres marquantes : le diptyque Jeanne la pucelle, moment clé dans la carrière de Sandrine Bonnaire, ainsi que Va savoir, autre oeuvre ambitieuse, probablement la plus enjouée de l’auteur.

En collaboration avec

Cycles

Mon horaire

Connectez-vous pour sauvegarder automatiquement votre horaire pour votre prochaine visite.