L'Année dernière à Marienbad

L'Année dernière à Marienbad

Réalisation : Alain Resnais [Fr.-It., 1961, 94 min, 35 mm, VOSTA] avec Sacha Pitoeff, Giorgio Albertazzi, Delphine Seyrig

Dans un somptueux palace quasi irréel, un homme tente de convaincre une femme qu'ils se sont déjà rencontrés et aimés. En déconstruisant le récit chronologique, Resnais et Robbe-Grillet (scénariste) ont bouleversé les habitudes du spectateur : les temps se confondent et, portées par le Scope,  les images mentales se mêlent aux images descriptives. Lion d'or à Venise en 1961.

« Quand on rencontre Alain Resnais pour évoquer Marienbad, un sourire s'esquisse sur ses lèvres. Et il s'excuse d'entrée : «Je n'ai pas grand-chose à dire. Dans L'Année dernière à Marienbad, c'est "l'année dernière" qui compte, pas "Marienbad". Je n'y ai jamais été, et pas une image du film n'y a été tournée. C'est un leurre. Le film est construit sur l'incertitude, sur des sensations. C'est sans doute cela qui a créé un mythe autour de lui, et l'a renforcé au fil des années. Mais, quarante ans après, je vous le confirme : Marienbad est une pure illusion...». » (Antoine de Baecque, 2004)

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

Cycles

Mon horaire

Connectez-vous pour sauvegarder automatiquement votre horaire pour votre prochaine visite.