Le Vendredi 28 Avril 2017

Temporaire

Du 6 Mai 2011 (Toute la journée) au 29 Mai 2011 (Toute la journée)  / 

Dust restriction

Entrée libre À l’aide de surfaces vidéographiques microscopiques et macroscopiques, l’artiste montréalais Herman Kolgen propose un rapprochement intime avec des agrégats de poussière en perpétuel déplacement. Issue de sa performance Dust et de ses installations sur les accumulations de poussière, l’installation immersive Dust Restriction permet de percevoir et d’entendre la poussière à une échelle surdimensionnée. Le projet Dust est inspiré d’une photographie de Man Ray et Marcel Duchamp intitulée Élevage de poussière. HERMAN KOLGEN Artiste multidisciplinaire reconnu depuis 20 ans pour ses créations en arts médiatiques, Herman Kolgen vit et travaille à Montréal. Véritable sculpteur audiocinétique, il tire son matériau premier de la relation intime entre le son et l’image. Kolgen cherche à créer des objets qui prennent la forme d’installations, d’œuvres vidéos et filmiques, de performances et de sculptures sonores. En exploration constante, il travaille à la croisée de différents médias, élaborant ainsi un nouveau langage technique et esthétique singulier. Son travail protéiforme est, entre autres, caractérisé par sa qualité d’immatérialité, qui permet alors de donner à voir l’invisible. La notion d’organicité est au cœur de ses préoccupations conceptuelles. Combinée, associée au numérique et à l’électronique à travers un travail d’une extrême sensibilité, elle est alors détournée vers des formes hybrides, indéterminées. Sa pratique de l’installation intègre également un important travail de spatialisation, notamment au niveau sonore. La conception et l’utilisation de systèmes aléatoires d’auto-génération de l’image/son permettent ainsi de créer des espaces sonores particularisés par leur qualité immersive. Mentionnons aussi ses nombreuses collaborations avec d’autres artistes audio et compositeurs de musique électronique/électroacoustique (Taylor Deupree, AGF, Sawako, Akira Rabelais, etc.). De 1996 à 2008, l’artiste consacre la majeure partie de son temps au duo SKOLTZ_ KOLGEN. Ses créations ont été présentées lors de festivals et d’événements de renom : la Transmediale de Berlin, ISEA 2004, la Biennale de Venise, Ars Electronica, Sonic Acts, Centre Pompidou, Cimatics, Dissonanze, Elektra, Sonar, Tapei Digital Arts, Shanghai e-Arts. Outre sa participation à la Biennale de Venise en 2006, Herman Kolgen est récipiendaire de plusieurs prix prestigieux : QWARTZ, Ars Electronica, FFCM, Best Experimental Film Award de l’Independant Film Festival de New York et Los Angeles, et le Prix du Conseil général du Festival international Vidéoformes de Clermont-Ferrand. L’installation vidéo Dust Restriction est présentée en première mondiale par Elektra et la Cinémathèque québécoise.

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

Mon horaire

Connectez-vous pour sauvegarder automatiquement votre horaire pour votre prochaine visite.