Skip to contentSkip to navigation
Au chic Resto Pop (VOF)
Lieu
Salle de projection principale
Date
Le 2 août 2021
Durée
85 min
Cycles
Musique!

Notre cycle d’été sera festif ou ne le sera pas. Le son et l’image, le chant et la danse, l’instrument et le souffle, les cordes et le mouvement : autant de combinaisons possibles pour exprimer ce que le cinéma et la musique peuvent réaliser et exprimer ensemble. De la comédie musicale, des films concerts, des musiques entêtantes. Jazz, classique, contemporain, disco, punk… La révolte et l’enchantement, la détresse et l’emphase, la joie et le rythme, la mélancolie et la basse, le rire et la stridence : l’expression multiforme caractérisant l’alliance historique du cinéma et de la musique nous fera définitivement planer, rêver, danser !

Des années 1930 à aujourd’hui et à travers tous les genres possibles, ce cycle vise à ouvrir les esprits tel un appel d’air au moment où il en faut, plus que jamais. La première semaine de juillet sera doublement événementielle puisqu’à l’ouverture du cycle s’ajouteront plusieurs soirées en mode cabaret où nous montrerons pour la première fois des films concerts produits au Québec pendant le confinement, avec le concours d’artistes majeurs de la scène actuelle : Klô Pelgag, Marie Davidson et Godspeed You! Black Emperor.

Tahani Rached invente le documentaire socio-musical.

Au chic Resto Pop
Réalisé par
Tahani Rached
Langue
VOF
Pays
Québec
Année
1990
Durée
85 min
Genre
Documentaire
Visa
G
Format
Numérique
Synopsis

Tourné dans Hochelaga-Maisonneuve, le film documente la réalité d'un restaurant communaire, agrémenté de chansons de Steven Faulkner.

Au chic Resto Pop

Tahani Rached

Dès son premier long métrage, Les voleurs de job (1980), Tahani Rached marque de sa signature forte notre cinéma. Remarquée par Denys Arcand, il l’invite à participer à l’aventure collective du Confort et l’Indifférence (1981). Passée à l’ONF, elle y réalisera plusieurs films phares de l’institution touchant tour à tour à la condition haïtienne, à la survivance palestinienne, au système hospitalier québécois, aux médecins du SIDA, au destin de femmes égyptiennes et à une chorale d’Outremont. Son film le plus célèbre demeure à ce jour Au chic resto Pop qu’elle consacre en 1990 à une soupe populaire du quartier Hochelaga-Maisonneuve. Elle n’y a filmé que des témoignages en chansons, en collaboration avec le compositeur-interprète Steve Faulkner (dit Cassonade), accentuant par là un trait singulier que l’on retrouve dans la majorité de ses films. Cette place laissée à la chanson comme révélatrice expressive d’un aspect critique de la situation réelle que l’on veut capter. En 2006, la réalisatrice retourne dans son pays natal où elle réalise trois films, Ces filles-là, documentaire sélectionné par le Festival de Cannes, Voisins ainsi que De longue haleine, qui se consacre à la révolution égyptienne telle qu’elle est vécue par une famille locale.

Explorer

À propos de Tahani Rached
Filmographie
Ouvrir