Skip to contentSkip to navigation

Diary for My Mother and Father

Napló apámnak, anyámnak (VOSTA)
jeudi 25 août 2022
à 20:30
Date
jeudi 25 août 2022
à 20:30
Acheter un billet
Le 25 août 2022
Diary for My Mother and Father
Lieu
Salle de projection principale
Date
Le 25 août 2022
Durée
119 min
Cycles
Márta Mészáros X 12

Cette cinéaste hongroise a été l'une des pionnières du cinéma au féminin écrit à la première personne. Diffusés de temps en temps au Québec, ses films n'ont pas été vus depuis longtemps, malgré une proximité au long cours (elle a réalisé l'un des Contes pour tous, produit par Rock Demers). À la faveur d'un projet de restaurations majeur, nous présentons des nouvelles copies de ses films les plus emblématiques, auxquelles s'ajoutent deux films en provenance de nos collections.

Diary for My Mother and Father
Réalisé par
Márta Mészáros
Langue
VOSTA
Mettant en vedette
Zsuzsa Czinkóczi, Jan Nowicki, Mari Töröcsik
Pays
Hongrie
Année
1990
Durée
119 min
Genre
Biographie, drame
Format
Numérique
Synopsis

Dans le dernier volet de sa trilogie autobiographique, Márta Mészáros continue de tracer le parcours de Juli, une jeune orpheline dans la Hongrie d’après-guerre. Au lendemain de l’échec de la révolution hongroise de 1956, Juli rentre à Budapest pour y découvrir un monde brisé où la peur et l’anxiété imprègnent tous les aspects de la vie.

Diary for My Mother and Father

Márta Mészáros

Née en Hongrie, Márta Mészáros passe ses premières années en Union soviétique, son père communiste s’y étant réfugié pour fuir la dictature de son pays d’origine. Mais il disparaît lors des purges staliniennes à la fin de années 1930. Peu après, Mészáros perd également sa mère. Ces tragédies précoces auront un impact sur la part autobiographique de son œuvre. Suite à des études cinématographiques à Moscou, elle revient en Hongrie et réalise de très nombreux courts métrages, notamment en documentaire, aspect qui perdurera dans son œuvre ultérieure. Dans les années 1960, elle rejoint le Mafilm Group 4 et rencontre le cinéaste Miklós Jancsó, qui devient son mari. En 1968, Cati fait d’elle la première femme à réaliser un long métrage en Hongrie. Mészáros enchaîne ensuite les films, défiant parfois la censure et ne reculant devant aucun sujet de société. Politique, féministe, formellement audacieuse, son œuvre a rencontré au fil des ans un succès à la fois critique et public, faisant d’elle un nom incontournable du cinéma d’Europe de l’Est.

Explorer

+6

Diary for my Mother and Father de Márta Mészáros

Diary for my Mother and Father de Márta Mészáros

Diary for my Mother and Father de Márta Mészáros

Diary for my Mother and Father de Márta Mészáros

Diary for my Mother and Father de Márta Mészáros

Diary for my Mother and Father de Márta Mészáros

À propos de Diary for my Mother and Father
Distribution complète
À propos Márta Mészáros
Filmographie
Agnieszka Holland's laudatio for Márta Mészáros
Márta Mészáros - European Lifetime Achievement Award
Hanna Schygulla und Márta Mészáros im Gespräch – Berlinale 2019
Ouvrir