Skip to contentSkip to navigation
Et la lumière fut (VOF)
samedi 15 juin 2024
à 17:45
Date
samedi 15 juin 2024
à 17:45
Acheter un billet
Le 15 juin 2024
Et la lumière fut
Lieu
Salle de projection principale
Date
Le 15 juin 2024
Durée
105 min
Cycles
Otar Iosseliani (1934-2023)

Otar Iosseliani, cinéaste géorgien marqué par l'œuvre de Jacques Tati et la collusion entre la ruralité et l'urbanité au vingtième siècle, demeure l'un des plus prodigieux inventeur de formes et de scénographies au cinéma. Ce programme est constitué de copies de nos collections, la plupart en 35mm.

Lauréat du Grand prix spécial du jury, Mostra de Venise 1989

Et la lumière fut
Réalisé par
Otar Iosseliani
Langue
VOF
Mettant en vedette
Sigalon Sagna, Saly Badji, Binta Cissé
Pays
France, Allemagne, Italie
Année
1989
Durée
105 min
Genre
Comédie, drame
Format
35 mm
Synopsis

Dans un village africain, la vie paisible d’un peuple vivant au rythme de la nature et de traditions ancestrales est bouleversée par l’arrivée d’une compagnie de déforestation.

Et la lumière fut
Prix et reconnaissances

Otar Iosseliani

Né en 1934 à Tbilissi, en Géorgie (à l’époque dans l’URSS), Otar Iosseliani a étudié la mise en scène à l’Institut de cinéma de l’Union soviétique de Moscou, où il réalise son premier film, Aquarelle, en 1958. Les films qu’il réalise au cours des années 1960 et 1970 sont interdits de diffusion en URSS. La chute des feuilles et Il était une fois un merle chanteur parviennent toutefois à être présentés au Festival de Cannes, révélant son talent au public étranger. À partir de 1982, Iosseliani vit et travaille en France, où il réalise entre autres Et la lumière fut, Lundi matin et Jardin d’automne. Il poursuit son parcours de cinéaste jusque dans les années 2010, recevant de nombreux prix dans les festivals internationaux ainsi que plusieurs distinctions honorifiques en Géorgie.

Explorer

Distribution
À propos d'Otar Iosseliani
Filmographie
Ouvrir