Skip to contentSkip to navigation

Les vacances de monsieur Hulot

Les vacances de monsieur Hulot (VOF)
Lieu
Salle de projection principale
Date
Le 23 juin 2024
Admission
Âge suggéré : à partir de 6 ans
Durée
88 min
Cycles
Histoire du cinéma

Ce cycle récurrent est l’occasion de voir ou revoir sur grand écran des classiques de l’histoire du cinéma ou des films représentatifs de certaines cinématographies nationales, tendances ou époques.

Conservé dans nos collections

Les vacances de monsieur Hulot
Réalisé par
Jacques Tati
Langue
VOF
Mettant en vedette
Jacques Tati, Nathalie Pascaud, Micheline Rolla
Pays
France
Année
1953
Durée
88 min
Genre
Comédie
Format
16 mm
Synopsis

Monsieur Hulot est un célibataire tête en l’air qui part dans sa vieille voiture pour aller profiter des vacances dans une station balnéaire. Ses gaucheries vont déranger la quiétude des vacanciers stationnés dans leur carré de sable respectif.

Les vacances de monsieur Hulot
Prix et reconnaissances
Faites connaissance avec la silhouette dégingandée de monsieur Hulot, grand maladroit et tendre rêveur qui multiplie les gaffes dans un monde trop bien rangé. À ses côtés, chaque détail devient un gag, révélant la part d’absurde de nos petites habitudes, dans une joyeuse célébration de l’excentricité et de la bonhomie. Un chef d’œuvre du cinéma burlesque.

Jacques Tati

Jacques Tatischeff, dit Jacques Tati, est un réalisateur, acteur et scénariste français. Il commence dans le monde du spectacle comme artiste vivant et joue au cinéma dans les années 1930 avant d’être mobilisé pour la Seconde Guerre mondiale. Il recommence à travailler comme acteur à la fin de la guerre et fonde en 1946, avec Fred Orain, la maison de production Cady-Films qui est à l’origine de ses trois premiers films comme cinéaste. Jour de fête (1949) est bien accueilli par la public et remporte le Grand prix du cinéma français en 1950. Dans Les vacances de monsieur Hulot (1953), il crée son célèbre personnage inspiré par un véritable monsieur Hulot, architecte de l'immeuble où il habitait. Très remarqué par la critique et le public du monde entier, le film recevra plusieurs récompenses dont le prix Louis-Delluc. Pendant la production de son prochain film, il fonde sa propre maison, Spectra Films, à la suite d’un différend avec Orain. Mon oncle (1958), son premier film projeté en couleur, reçoit le Prix spécial du jury au Festival de Cannes et l’Oscar du meilleur film en langue étrangère en 1959. Présent dans ce dernier film, monsieur Hulot fera deux autres apparitions au grand écran : dans Playtime (1967), aujourd’hui considéré comme un véritable chef d’œuvre, et Trafic (1971). En 1977, Tati reçoit un César du cinéma pour l'ensemble de son œuvre.

Explorer

Comme tous les vrais grands comiques, Tati nous fait rire de l’envers d’une tragédie; ses vacances sont celle de l’imbécillité, de la cruauté, de la suffisance d’une humanité à laquelle seule l’inutilité de la « relaxation » estivale peut rendre une manière de grâce.
André Bazin, 1953
Distribution
À propos de Jacques Tati
Filmographie
Ouvrir