Skip to contentSkip to navigation
Rojek
Lieu
Salle Fernand-Seguin
Date
Le 26 octobre 2023
Admission
Entrée libre
Durée
126 min
Cycles
Les lauréats des Prix RÉAL 2023

Les Prix RÉALS ont pour objectif de souligner le travail des membres de l’ARRQ qui ont fait preuve d'audace, d'originalité et/ou ont pris un risque dans le processus créatif et narratif dans la réalisation d’une œuvre ou partie d'oeuvre (ex. une scène, un générique, une innovation technologique, un plan, etc.) diffusée au cours de la dernière année.

Nous vous invitons à découvrir les lauréats 2023 !
Entrée libre

Lauréat du Prix RÉAL 2023 - oeuvre documentaire
Représentant du Canada dans la course à l’Oscar du Meilleur film international 2024

Rojek
Réalisé par
Zaynê Akyol
Langue
VOSTF
Pays
Canada
Année
2022
Durée
126 min
Genre
Documentaire
Format
Numérique
Synopsis

ROJEK va à la rencontre de membres incarcérés de l’État islamique, et de leurs femmes détenues dans des camps-prisons, provenant des quatre coins de la planète et partageant un idéal commun : établir un califat. Confronté aux croyances fondamentalistes des djihadistes, le film tente de retracer le début, l’apogée et la chute de l’État islamique (EI) à travers leurs histoires personnelles. Ces conversations constituent le fil conducteur du documentaire au travers desquelles s’entrelacent diverses séquences décrivant le Kurdistan syrien d’après-guerre.

Rojek

Zaynê Akyol

Diplômée de l’École des médias de l’UQAM, Zaynê Akyol remporte, au terme de son baccalauréat, le Prix du meilleur espoir en cinéma documentaire remis par la Chaire René-Malo, associée à l’Office national du film du Canada. Elle termine également une maîtrise en communication, profil cinéma, en axant ses recherches sur les enjeux relationnels et créatifs en documentaire. Jonglant entre théorie et pratique, c’est en 2016 que Zaynê réalise son premier long métrage documentaire, Gulîstan, terre de roses, qui dépeint le portrait des combattantes kurdes en guerre contre Daech (l’État islamique). Cette œuvre personnelle se fait remarquer par plusieurs festivals internationaux et récolte plus de 80 sélections, 50 nominations et 12 prix, dont le prestigieux Doc Alliance Award décerné lors du Festival de Locarno. Son intérêt pour l’image et le politique l’a aussi amenée à la photographie. Sa première exposition largement diffusée, Rojekê, un jour (2016), raconte la résistance à travers des visages féminins.

ROJEK, son deuxième long-métrage réalisé en territoire kurde, a été présenté pour la première fois au Festival du film Visions du Réel 2022 à Nyon, en Suisse. Il a été projeté dans des festivals du monde entier et a notamment remporté le prix spécial du jury au Festival international du film canadien Hot Docs 2022. Pour réaliser ce film basé sur des conversations avec des membres de l’État islamique en captivité en Syrie et ailleurs, elle a dû déployer tous ses talents de négociatrice. N’entre pas qui veut dans ces zones militarisées! Pleine de courage et de détermination, Zaynê déclare vouloir être une source d’inspiration pour les jeunes cinéastes, surtout les femmes moyen-orientales, afin qu’ils et elles puissent concrétiser leurs rêves et laisser leur marque dans la société.

Lancé en salles au Québec en janvier 2023, ROJEK est choisi en août par un jury pancanadien pour représenter le Canada dans la Course à l'Oscar du meilleur film international. À suivre en 2024...!

Pour en savoir plus sur la cinéaste, visitez le site de Réalisatrices équitables

Explorer

Entrevue de Réalisatrices équitables avec Zaynê Akyol
3 histoires vraies de Zaynê Akyol par Réalisatrices équitables
À propos de Zaynê Akyol
Filmographie
Ouvrir