Skip to contentSkip to navigation
Stromboli (VOSTF)
Lieu
Salle de projection principale
Date
Le 7 juin 2024
Durée
100 min
Cycles
Îles de perdition

Lointaines et mystérieuses, hostiles ou voluptueuses, microcosmes infernaux ou mondes rêvés, les îles ont toujours éveillé l’imaginaire des cinéastes. Isolées par nature, elles sont bien souvent des lieux de perdition, de façon métaphorique ou littérale, propices à l’errance, à l’introspection et à l’oubli. Circonscrites par les eaux, elles sont le décor idéal de huis clos et d’aventures intenses où la mise en scène se plie aux contraintes géographiques. Alors que bien des îles réelles sont aujourd’hui en voie de perdition, nous vous proposons de revisiter quelques îles de fiction sur le rivage desquelles le cinéma s’est merveilleusement échoué.

Stromboli
Réalisé par
Roberto Rossellini
Langue
VOSTF
Mettant en vedette
Ingrid Bergman, Mario Vitale, Renzo Cesana
Pays
Italie, États-Unis
Année
1950
Durée
100 min
Genre
Drame
Format
Numérique
Synopsis

Italie, 1945. Karen, une réfugiée lituanienne, est enfermée dans un camp de prisonniers pour avoir été la maîtresse d'un officier allemand. Afin de quitter le camp, elle accepte les avances d'un jeune italien, Antonio, qui la courtise à travers les grillages. Elle l'épouse et le suit dans son village de pêcheurs natal, sur l'île de Stromboli. Mais elle y étouffe très vite, écrasée par le poids des différences culturelles, de la méfiance des habitants, des superstitions locales et de la présence menaçante du volcan.

Stromboli

Roberto Rossellini

Roberto Rossellini est un réalisateur de cinéma et de télévision italien. Il est l’un des réalisateurs les plus importants du cinéma néoréaliste italien, mouvement qui s'est très largement constitué autour de lui et de ses films Rome, ville ouverte (1945), Païsa (1946) et Allemagne année zéro (1948). Issu d’une famille bourgeoise habitant Rome, Rossellini a vécu dans une atmosphère artistique, musicale et culturelle. Son père ayant construit le premier cinéma romain, il a pu assister librement à de nombreuses séances à un très jeune âge. Les premières réalisations de Rossellini furent des courts métrages. Ses trois premiers longs métrages, Le navire blanc (1941), Un pilote revient (1942) et L'homme à la croix (1943) forment sa Trilogie fasciste. Lorsque le régime fasciste prend fin en 1943, il travaille déjà sur Rome, ville ouverte (1945). Le film a un succès immédiat et remporte l'un des Grand Prix du Festival de Cannes en 1946. Il réalise cette année-là le film Païsa avec des acteurs non-professionels, puis Allemagne année zéro (1948) qui obtient le Grand prix et le Prix du meilleur scénario au Festival de Locarno. Après avoir reçu une lettre d'Ingrid Bergman, les deux commencent une histoire qui les propulsera sous les feux de la rampe. Ils travailleront ensemble sur plusieurs films dans les années 1950, dont Stromboli, leur première collaboration. Rossellini poursuivra sa carrière de cinéaste jusqu'au milieu des années 1970, peu avant sa mort.

Explorer

Distribution
À propos de Roberto Rossellini
Filmographie | Réalisateur
Ouvrir
Le 26 juillet 2024
Nude on the Moon
Le 28 juillet 2024
La cité des enfants perdus
Le 29 juillet 2024
Journey to the Center of the Earth
Le 30 juillet 2024
Viking