Skip to contentSkip to navigation

Au-delà des hautes vallées

Au-delà des hautes vallées (VOSTF)
Lieu
Salle Fernand-Seguin
Date
Le 9 décembre 2022
Durée
84 min
Cycles
Nouveautés

Le Centre d’art et d’essai de la Cinémathèque québécoise (CAECQ) a pour mission de programmer prioritairement des documentaires et des fictions indépendantes québécoises, mais également des documentaires internationaux, des films d’animation et des films étrangers sous-titrés en français en privilégiant les occasions de rencontres entre le public et les artisans des films. Sa programmation est présentée conjointement à celle de la Cinémathèque québécoise sous la mention Nouveautés.

Au-delà des hautes vallées
Réalisé par
Maude Plante-Husaruk, Maxime Lacoste-Lebuis
Langue
VOSTF
Pays
Québec
Année
2021
Durée
84 min
Genre
Documentaire
Format
Numérique
Synopsis

Dans une région reculée de l’Himalaya, les habitants du village de Maikot se préparent pour la récolte d’un mystérieux champignon aphrodisiaque valant plus que de l’or. Lalita, jeune villageoise et mère de 22 ans, a dû abandonner ses rêves et ses ambitions en raison des pressions sociales venant avec ses responsabilités de jeune mariée. Elle fait ses bagages et joint la caravane du village vers les montagnes et les hautes vallées, dans l’espoir d’offrir une meilleure vie à sa famille grâce à la récolte hasardeuse de ce rare champignon. Ayant pour toile de fond des paysages époustouflants, le film présente un portrait intime et humaniste de personnages qui bravent le vent, le froid et le mal des montagnes pour une chance de gravir l’échelle sociale et réaliser leurs rêves. La récolte sera-t-elle bonne cette année?

Au-delà des hautes vallées

Maude Plante-Husaruk

Maude Plante-Husaruk est une réalisatrice et photographe documentaire mettant en image les réalités des populations recluses ou marginalisées, sensible à la résilience de l’humain devant l’adversité. Son premier court métrage Le Botaniste a été sélectionné à Hot Docs, TIFF Top Ten, AFI Docs et a récolté plusieurs prix, dont celui du meilleur court métrage aux RIDM.

Maxime Lacoste-Lebuis

Maxime Lacoste-Lebuis est un compositeur et réalisateur de films documentaires Canadien. Son premier court métrage Le Botaniste a été sélectionné à Hot Docs, TIFF Top Ten, AFI Docs et a récolté plusieurs prix, dont celui du meilleur court métrage aux RIDM.