Skip to contentSkip to navigation
Nie lubie poniedzialku (VOSTA)
lundi 6 février 2023
à 18:30
Date
lundi 6 février 2023
à 18:30
Acheter un billet
Le 6 février 2023
I Hate Mondays
Lieu
Salle de projection principale
Date
Le 6 février 2023
Durée
114 min
Cycles
Absurde de l'Est

L'absurdité était une réalité dans les républiques socialistes de l'Europe de l’Est, jusqu’en 1989. C'était une réponse aux défaillances des services publics, aux faux-semblants, au sentiment d'enfermement physique. Plus qu'en Europe occidentale, l'absurde à l'Est était une expérience concrète et quotidienne. À l'occasion du 30e anniversaire de la libération des anciennes «Républiques populaires», nous présentons des œuvres d'Ukraine, de Lituanie, de Lettonie, de Roumanie, de Pologne, de Hongrie, de l'ancienne Allemagne de l'Est, de l'ancienne Tchécoslovaquie. Pour la plupart des films, il s’agit des premières restaurations numériques. Programmateur invité : Gabriel M. Paletz.

I Hate Mondays
Réalisé par
Tadeusz Chmielewski
Langue
VOSTA
Mettant en vedette
Kazimierz Witkiewicz, Bogusz Bilewski, Zygmunt Apostoi
Pays
Pologne
Année
1971
Durée
114 min
Genre
Drame, Comédie
Format
Numérique
Synopsis

Cette comédie légère met en scène une journée de fin d'été dans une Europe de l'Est révolue. La magie particulière du film transforme la Varsovie socialiste dysfonctionnelle en un terrain de jeu burlesque qui rappelle Playtime de Jacques Tati. Les gags et le ton indulgent du film peuvent susciter la nostalgie du rideau de fer. Mais le film rappelle aussi les chahuts des ramassages d'ordures à l'aube, les travailleurs héroïques qui boivent et roupillent toute la journée, les projets de construction interminables et les pénuries inévitables qui contredisent les prétentions à la perfection socialiste.

I Hate Mondays

Tadeusz Chmielewski

Tadeusz Chemielewski est un réalisateur, scénariste et producteur de films polonais. Lors de la Seconde Guerre mondiale, il rejoint l’Armia Krajowa. Il est diplômé de l’École nationale de cinéma de Łódź en 1954 et commence comme assistant réalisateur, entre autres pour le film Podhale w ogniu de Jan Batory. Son premier long métrage Ewa chce spać (Eva Wants to Sleep) remporte la Coquille d’or au Festival de Saint-Sébastien en 1958 et l’Astor d’or du meilleur film au Festival de Mar del Plata en 1959. Il accède à la renommée grâce à sa comédie Comment j’ai provoqué la Seconde Guerre mondiale en 1970 considéré comme film culte en Pologne. Membre de l’Association des cinéastes polonais, il en devient ensuite vice-président et reçoit la médaille d’argent Gloria Artis en 2010. En 2011, lors de la cérémonie des Orły il reçoit le trophée spécial pour sa contribution au cinéma national.