Skip to contentSkip to navigation
Vargtimmen (VOSTF)
Lieu
Salle de projection principale
Date
Le 18 juin 2024
Durée
87 min
Cycles
Îles de perdition

Lointaines et mystérieuses, hostiles ou voluptueuses, microcosmes infernaux ou mondes rêvés, les îles ont toujours éveillé l’imaginaire des cinéastes. Isolées par nature, elles sont bien souvent des lieux de perdition, de façon métaphorique ou littérale, propices à l’errance, à l’introspection et à l’oubli. Circonscrites par les eaux, elles sont le décor idéal de huis clos et d’aventures intenses où la mise en scène se plie aux contraintes géographiques. Alors que bien des îles réelles sont aujourd’hui en voie de perdition, nous vous proposons de revisiter quelques îles de fiction sur le rivage desquelles le cinéma s’est merveilleusement échoué.

L'heure du loup
Réalisé par
Ingmar Bergman
Langue
VOSTF
Mettant en vedette
Max von Sydow, Liv Ullmann, Gertrud Fridh
Pays
Suède
Année
1968
Durée
87 min
Genre
Drame, horreur, mystère
Format
35 mm
Synopsis

Le peintre Johan s’installe avec sa femme Alma sur une île coupée du monde. Johan, rongé par l’insomnie, raconte à son épouse les visions nocturnes qui le hantent, notamment durant l’« heure du loup ». Un jour, une vieille dame mystérieuse incite Alma à ouvrir le journal de Johan. Elle y découvre d’autres facettes de ses démons et commence à craindre que ceux-ci lui enlèvent son mari.

L'heure du loup

Ingmar Bergman

Né en 1918 à Uppsala, en Suède, Ingmar Bergman grandit au sein d’une famille luthérienne. Le cinéma devient un refuge au cours d’une enfance marquée par l’éducation très rigide de son père pasteur. Il étudie par la suite l’histoire, la littérature ainsi que le théâtre, domaine dans lequel il entame sa carrière avant d’être approché par l’industrie du cinéma. Il commence alors à écrire des scénarios au sein de la Svensk Filmindustri. À partir de Crise, en 1946, il réalise ses propres films. Au milieu de la décennie suivante, Le septième sceau et Les fraises sauvages lui apportent une reconnaissance internationale. Avec le tournage de Fanny et Alexandre, en 1986, Bergman décide de mettre un terme à sa longue et prolifique carrière de cinéaste pour le grand écran. Il continue toutefois de se consacrer au théâtre et de réaliser des films qu’il destine à la télévision, jusqu’à Sarabande, en 2004. À la fin de sa vie, il se retire définitivement sur l’île de Fårö, qui fut le décor de plusieurs de ses œuvres et pour laquelle il avait un attachement profond.

Explorer

Distribution
À propos d'Ingmar Bergman
Filmographie
Ouvrir
Le 26 juillet 2024
Nude on the Moon
Le 28 juillet 2024
La cité des enfants perdus
Le 29 juillet 2024
Journey to the Center of the Earth
Le 30 juillet 2024
Viking