Skip to contentSkip to navigation
Ma cité évincée
Lieu
Salle Fernand-Seguin
Date
Du 20 octobre au 1 novembre 2023
Durée
80 min
Cycles
Nouveautés

Le Centre d’art et essai de la Cinémathèque québécoise (CAECQ) a pour mission de programmer prioritairement des documentaires et des fictions indépendantes québécoises, mais également des documentaires internationaux, des films d’animation et des films étrangers sous-titrés en français en privilégiant les occasions de rencontres entre le public et les artisans des films. Sa programmation est présentée conjointement à celle de la Cinémathèque québécoise sous la mention Nouveautés.

Les séances du 20 octobre seront suivies d'une discussion avec les réalisatrices
La projection du 25 octobre sera en version sous-titrée anglais et en présence de la réalisatrice Laurence Turcotte-Fraser
Prix du Public Jean-Marc-Vallée, Festival de cinéma de la ville de Québec 2023

Ma cité évincée
Réalisé par
Laurence Turcotte-Fraser, Priscillia Piccoli
Langue
VOF
Pays
Québec
Année
2023
Durée
80 min
Genre
Documentaire
Format
Numérique
Synopsis

Film choral et intimiste, Ma cité évincée donne la parole à celles et ceux qui vivent les contrecoups de la spéculation immobilière à Montréal, l’une des dernières grandes villes abordables en Amérique du Nord, durant une crise du logement sans précédent.

Ma cité évincée

Laurence Turcotte-Fraser

Laurence Turcotte-Fraser est une cinéaste de la relève d’abord connue pour son court métrage Domino (Regards 2018), ainsi que son travail de direction de la photographie (L’étrange province, Les Jaunes, Blast Beat). Son premier long métrage documentaire, The End of Wonderland, a une sortie en salle au Canada et fait le tour du monde en festival (IDFA, RIDM, OUTFEST LA, BFI FLARE). Ce portait excentrique sur l’artiste érotique Tara Emory lui a permis d’explorer son amour pour le cinéma direct ainsi qu’une approche humaine autant devant que derrière la caméra. Avec son deuxième long métrage Ma cité évincée, en co-réalisation avec Priscillia Piccoli, Laurence continue sa démarche artistique documentaire en scrutant la crise du logement dans divers milieux sociaux de sa ville, Montréal.

Priscillia Piccoli

Priscillia Piccoli est une cinéaste émergente connue pour son court métrage Mathieu (Prix Fonds Bell, Festival international de films Fantasia) et son documentaire Tant qu’il restera de la glace (Prix d’Unis TV et Réalisatrices Équitables à la Course des Régions 2020). Empreinte d’un cinéma direct engagé, Priscillia utilise le 7e art pour exprimer son besoin de mieux vivre en communauté et s’interroge sur l’impact sociopolitique dans nos vies. Durant la première année pandémique, alors qu’elle se formait comme intervenante sociale dans un centre pour personne en situation d’itinérance, la plus grande crise du logement frappait le Québec. Avec son premier long métrage Ma cité évincée, co-réalisé avec Laurence Turcotte-Fraser, Priscillia lance un cri du cœur en attribuant le droit de parole aux évincés d’une métropole en plein changement.

Le 26 juillet 2024
Nude on the Moon
Le 28 juillet 2024
La cité des enfants perdus
Le 29 juillet 2024
Journey to the Center of the Earth
Le 30 juillet 2024
Viking