Skip to contentSkip to navigation
Poetic Justice (VOSTF)
Lieu
Salle de projection principale
Date
Le 21 juin 2021
Durée
109 min
Cycles
Noir.e.s à la caméra

Noir.e.s à la caméra, c'est plus de cent ans de cinéma Black. Du cinéma muet abordant avec acuité la ségrégation, aux films témoignant de la décolonisation ; du cinéma d'animation au documentaire, en passant par les reconstitutions historiques. La relève n'est pas en reste, s'exprimant avec plein d'aplomb dans toutes les formes du cinéma contemporain. L'ensemble de ce cinéma, dont une part rend compte du travail de cinéastes canadien.ne.s et québécois.e.s, se dévoilera sous les yeux du public de la Cinémathèque québécoise tout le mois de juin.

Cette programmation, réalisée en collaboration avec la Fondation Fabienne Colas et le Festival International du Film Black de Montréal, bénéficie également du soutien de la Cinémathèque Afrique de l'Institut français.

Poetic Justice
Réalisé par
John Singleton
Langue
VOSTF
Mettant en vedette
Janet Jackson, Tupac Shakur, Regina King
Pays
État-Unis
Année
1993
Durée
109 min
Genre
Drame
Format
Numérique
Synopsis

Dans ce film, nous observons le monde à travers les yeux du personnage principal, Justice (Janet Jackson), une jeune poétesse afro-américaine. Après avoir été témoin du meurtre de son petit ami, Justice décide de couper les ponts avec ses amis, d'arrêter ses études et de devenir coiffeuse, tout en composant ses poèmes.

Poetic Justice
Prix et reconnaissances

John Singleton

John Singleton est un réalisateur, scénariste et producteur américain, né le 6 janvier 1968 et mort le 28 avril 2019 à Los Angeles. Avec son premier long-métrage, Boyz N the Hood, sorti en 1991, il est non seulement le plus jeune cinéaste à être nommé à l'Oscar du meilleur réalisateur, mais aussi le premier homme noir à recevoir cette reconnaissance de la part de l'Académie. (Wikipédia)

Image : RollingStone Magazine

À explorer

Image : Winnipeg Film Group

Poetic Justice is a mess, but it's an adventurous one. It's a movie whose unrealized ambitions are in many ways more interesting than the goals achieved by the success of Mr. Singleton's first film, which endeared him to the Hollywood establishment.
Vincent Canby
The New York Times
Distribution complète
+4

Image : York Latino Film Festival

*Image : Hammer Museum *

*Image : Brooklyn Academy of Music *

*Image : Cinapse *

Plus sur John Singleton
Filmographie
Ouvrir