Skip to contentSkip to navigation
Soleils Atikamekw (VOSTF)
dimanche 21 avril 2024
à 15:00
Date
dimanche 21 avril 2024
à 15:00
lundi 22 avril 2024
à 17:00
mardi 23 avril 2024
à 19:15
Lieu
Salle Fernand-Seguin
Date
Du 5 au 22 avril 2024
Durée
103 min
Cycles
Nouveautés

Le Centre d’art et essai de la Cinémathèque québécoise (CAECQ) a pour mission de programmer prioritairement des documentaires et des fictions indépendantes québécoises, mais également des documentaires internationaux, des films d’animation et des films étrangers sous-titrés en français en privilégiant les occasions de rencontres entre le public et les artisans des films. Sa programmation est présentée conjointement à celle de la Cinémathèque québécoise sous la mention Nouveautés.

Les séances du 7 et du 14 avril seront suivies d'une discussion avec la réalisatrice
Lauréat du Prix du public - Meilleur film francophone, FNC 2023

Soleils Atikamekw
Réalisé par
Chloé Leriche
Langue
Atikamekw, français avec sous-titres français
Mettant en vedette
Jacques Newashish, Mirociw Chilton, Wikwasa Newashish-Petiquay
Pays
Québec
Année
2023
Durée
103 min
Genre
Drame
Format
Numérique
Synopsis

Manawan, 1977. Un véhicule tombe dans une rivière près d’une communauté autochtone. Deux Québécois blancs s’en tirent, mais cinq Atikamekw perdent la vie. Si la police conclut à un accident, pour les familles des victimes, des questions demeurent sans réponse. Film choral, récit historique et poétique, Soleils Atikamekw est librement inspiré des rêves, impressions et souvenirs des proches des victimes. Réalité et fiction se rejoignent alors dans un film bouleversant sur le deuil, l’injustice et la mémoire.

Soleils Atikamekw
Prix et reconnaissances

Chloé Leriche

Chloé Leriche est née à Montréal en 1974. Autodidacte, elle scénarise, réalise, monte et produit ses courts et longs métrages depuis 1999. Son travail reçoit plusieurs prix et est présenté dans de nombreux festivals internationaux. Après des études en philosophie, de 2003 à 2012, elle travaille dans deux studios ambulants : Vidéo Paradiso, créé pour les jeunes de la rue à Montréal, et Wapikoni mobile qui se déplace en région éloignés pour permettre aux jeunes des Premières Nations de raconter leurs histoires. Elle participe ainsi à plus de 200 courts métrages en tant que cinéaste-formatrice et monteuse. Son premier long métrage est né de ces rencontres. Lancé à la Berlinale en 2016, Avant les rues jouit d’une belle visibilité́ et récolte plusieurs prix sur son parcours. À nouveau produit en collaboration avec le Conseil des Atikamekw de Manawan, Soleils Atikamekw réactualise un drame non élucidé depuis 1977.

Bio et photo : FunFilm Distribution

Explorer

Distribution
Ouvrir