Skip to contentSkip to navigation
Timbuktu (VOSTF)
Lieu
Salle de projection principale
Date
Le 26 juin 2021
Durée
96 min
Cycles
Noir.e.s à la caméra

Noir.e.s à la caméra, c'est plus de cent ans de cinéma Black. Du cinéma muet abordant avec acuité la ségrégation, aux films témoignant de la décolonisation ; du cinéma d'animation au documentaire, en passant par les reconstitutions historiques. La relève n'est pas en reste, s'exprimant avec plein d'aplomb dans toutes les formes du cinéma contemporain. L'ensemble de ce cinéma, dont une part rend compte du travail de cinéastes canadien.ne.s et québécois.e.s, se dévoilera sous les yeux du public de la Cinémathèque québécoise tout le mois de juin.

Cette programmation, réalisée en collaboration avec la Fondation Fabienne Colas et le Festival International du Film Black de Montréal, bénéficie également du soutien de la Cinémathèque Afrique de l'Institut français.

Timbuktu
Réalisé par
Abderrahmane Sissako
Langue
VOSTF
Mettant en vedette
Ibrahim Ahmed, Abel Jafri, Toulou Kiki
Pays
Mauritanie, France, Qatar
Année
2014
Durée
96 min
Genre
Drame
Format
DCP
Synopsis

Non loin de Tombouctou tombée sous les joug des extrémistes religieux, Kidane mène une vie simple et paisible dans les dunes, entouré de sa femme Satima, sa fille Toya et de Issan, son petit berger âgé de 12 ans. En ville, les habitants subissent, impuissants, le régime de terreur des djihadistes qui ont pris en charge leur foi. Fini la musique et les rires, les cigarettes et même le football… Les femmes sont devenues des ombres qui tentent de résister avec dignité. Des tribunaux improvisés rendent chaque jour leurs sentences absurdes et tragiques. Kidane et les siens semblent un temps épargnés par le chaos de Tombouctou. Mais leur destin bascule le jour où Kidane tue accidentellement Amadou, le pêcheur qui s’en est pris à sa vache préférée. Il doit alors faire face aux nouvelles lois de ces occupants venus d’ailleurs…

Timbuktu
Prix et reconnaissances

Abderrahmane Sissako

Abderrahmane Sissako (également crédité sous le nom de Dramane Sissako) est un cinéaste et producteur mauritanien, né le 13 octobre 1961 à Kiffa. Le thème principal de son œuvre est l'exil, le déplacement. Il peint l'Afrique avec des touches autobiographiques. En 2015, il devient le premier cinéaste africain à obtenir le César du meilleur réalisateur pour Timbuktu. (Wikipédia)

Image : Télérama

À explorer

Image : Carnegie Council for Ethics in International Affaires

A cry from the heart

Sissako diversifies aspects of the event into separate fictional scenes, and finds something more than simple outrage and horror, however understandable and necessary those reactions are. He gives us a complex depiction of the kind you don’t get on the nightly TV news, even trying to get inside the heads and hearts of the aggressors themselves...

Distribution complète
Plus sur Abderrahmane Sissako
Filmographie
Ouvrir