Skip to contentSkip to navigation
Date
Le 18 août 2018

Cette séance a contribué à enrichir l’histoire d’un collectif de réalisatrices féministes encore méconnues. Il s’agit du centre d’artistes, Vidéo Femmes, fondé en 1973 à Québec, par trois pionnières de la vidéo d’intervention sociale et politique : Hélène Roy, Helen Doyle et Nicole Giguère. Vidéo Femmes est à l’initiative d’une production d’environ 400 films et d’un grand réseau de distribution d’œuvres vidéographiques.

L'atelier débutait par une présentation du collectif, en présence de plusieurs cinéastes. À travers différents témoignages et extraits de films, nous avons invité les participant.e.s à découvrir la richesse de ce corpus protéiforme. Autour de thématiques liées au Mouvement de libération des femmes dans les années 1970, Vidéo Femmes est aujourd’hui une ressource incontournable pour documenter et compléter l’histoire du cinéma québécois.

Vidéo Femmes (VF) est un centre d'artistes dont la mission est de soutenir la création de vidéos indépendantes, réalisées par des femmes, et d'assurer le rayonnement des oeuvres de son catalogue auprès d'un vaste public. L'orientation artistique se caractérise par la production d'oeuvres documentaires qui empruntent les différentes formes dans lesquelles le genre peut se décliner : portrait, faux-documentaire, documentaire social ou politique, web-doc, capsule, documentaire interactif, etc...

Entretien avec les membres de Vidéo Femmes