Skip to contentSkip to navigation

Cinéma muet et piano

August 24th, 2021

Les pianistes de la Cinémathèque

Montréal, le 24 août 2021 – Le cinéma muet occupe une place de choix dans le cœur de la Cinémathèque québécoise. Les désormais traditionnelles projections de films accompagnés au piano sont très prisées et reviennent régulièrement, au grand plaisir des cinéphiles. En plus du programme Buster Keaton en prison, présenté dans le cadre du cycle Musique!, plusieurs classiques du cinéma muet sont prévus dans les prochains mois avec, entre autres, Broken Blossoms de D.W. Griffith, The Wind de Victor Sjöström ainsi que Rue sans joie et Loulou de Georg Wilhelm Pabst.

Aussi, afin de rendre hommage aux pianistes qui accompagnent ces trésors cinématographiques, la Cinémathèque a produit quatre capsules consacrées à ces artistes de grand talent : Gabriel Thibaudeau, Roman Zavada, Guillaume Martineau et Chantale Morin. Le public pourra ainsi découvrir leurs démarches et tout le travail dissimulé derrière ces projections de cinéma muet.

Les capsules sont disponibles ici.

« Le rôle des cinémathèques s’apparente à celui des passeurs : sans elles, le cinéma muet aurait pu disparaitre presque entièrement et chaque année des archivistes, des chercheurs, des programmateurs sauvent des films et les tirent de l’oubli. Pour une poignée de chefs d’œuvres légués au patrimoine de l’humanité, des milliers de films ont été faits, bon an mal an et parmi eux un grand nombre apporte sa pierre à l’édification patrimoniale. La programmation que nous proposons vise un équilibre entre la nécessaire présentation de films incontournables et l’accueil de découvertes inspirantes, de restaurations récentes à l’intérêt historique certain », souligne Guillaume Lafleur, directeur de la diffusion, de la programmation et des publications.

Pour plus d’information, visitez cinematheque.qc.ca

À PROPOS DE LA CINÉMATHÈQUE QUÉBÉCOISE   
La Cinémathèque québécoise est le musée de l’image en mouvement à Montréal. Sa mission est d'acquérir, documenter et sauvegarder le patrimoine cinématographique, télévisuel et audiovisuel québécois ainsi que le cinéma d’animation international, collectionner des œuvres significatives du cinéma canadien et mondial, pour en assurer la mise en valeur à des fins culturelles et éducatives.  

La Cinémathèque québécoise remercie de leur soutien le ministère de la Culture et des Communications du Québec, le Conseil des arts du Canada ainsi que le Conseil des arts de Montréal, la SODEC et Téléfilm Canada. 

– 30 –

Programmation automnale de cinéma muet à la Cinémathèque québécoise