Mes chers amis (Amici miei)

Director: Mario Monicelli [It., 1975, 113 min, 35 mm, VOF] with Ugo Tognazzi, Gastone Moschin, Philippe Noiret

Pietro Germi devait réaliser ce film dont il signe le scénario, mais rattrapé par la maladie il se résigne à passer le témoin à son ami Mario Monicelli. Germi mourra en décembre 1974, tandis que le film ne sortira qu’en octobre 1975. Mes chers amis, qui aura deux suites, raconte l’histoire de cinq quadragénaires de Florence, amis depuis l’enfance, qui multiplient les mauvais coups dans une tentative à la fois touchante et désespérée de prolonger leur jeunesse.

« Mes chers amis, ce sont quatre quadragénaires ratés, petits ou moyens bourgeois, qui se retrouvent pour faire n’importe quoi, spécialement des canulars, des farces de potaches inénarrables et souvent régressives (donner des baffes aux voyageurs qui se tiennent aux fenêtres d’un train en partance, déféquer dans un pot à la place d’un bébé pour affoler ses parents, etc.). Vulgaires, obsédés, misogynes, mauvais parents et maris, ils ne sont guère sympathiques, et c’est ce qui fait la force de ce film qui ne cherche pas à plaire à tout prix. Des gamins désespérés qui rient en attendant la mort. L’idée géniale de Monicelli, c’est de tourner cette histoire de farceurs impossibles dans le brouillard de la Florence hivernale, si triste et froide. Les acteurs en font des tonnes, mais on rit. » (J.B.Morain)

Add comment

The content of this field is kept private and will not be shown publicly.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.

More information about formatting options

Cycles

My schedule

Log-in to automatically save your schedule for your next visit.