Skip to contentSkip to navigation
Antigone (VOF)
Lieu
Salle Fernand-Seguin
Date
Le 26 septembre 2021
Durée
109 min
Cycles
10 ans du Prix collégial du cinéma québécois

Depuis 10 ans, le Prix collégial du cinéma québécois, parrainé par Québec Cinéma, célèbre notre cinéma en le plaçant au centre des regards de la communauté collégiale. Ce cycle soulignera le 10e anniversaire de cette grande fête qui permet aux étudiant.e.s de se sensibiliser au cinéma d’ici et présentera les films lauréats du PCCQ depuis 2012.

Le Centre d’art et d’essai de la Cinémathèque québécoise (CAECQ) a pour mission de programmer prioritairement des documentaires et des fictions indépendantes québécoises, mais également des documentaires internationaux, des films d’animation et des films étrangers sous-titrés en français en privilégiant les occasions de rencontres entre le public et les artisans des films. Sa programmation est présentée conjointement à celle de la Cinémathèque québécoise sous la mention Nouveauté.

Antigone
Réalisé par
Sophie Deraspe
Langue
VOF
Mettant en vedette
Nahéma Ricci, Antoine Desrochers, Hakim Brahimi
Pays
Québec
Année
2019
Durée
109 min
Genre
Drame
Format
Numérique
Synopsis

En aidant son frère à s’évader de prison, Antigone confronte les autorités : la police, le système judiciaire et pénal ainsi que le père d’Hémon son petit ami. L’adolescente brillante au parcours jusque-là sans tache voit l’étau se resserrer sur elle. Mais à la loi des hommes, elle substitue son propre sens de la justice, dictée par l’amour et la solidarité.

Antigone
Prix et reconnaissances

Sophie Deraspe

Ce sont les arts visuels et la littérature qui ont conduit Sophie Deraspe vers le cinéma. En tant que directrice photo ou réalisatrice, elle fait plusieurs incursions dans le documentaire avant de réaliser un premier long-métrage de fiction, Rechercher Victor Pellerin (2006), qui joue avec les codes du réel. Fort d’un succès critique et de multiples projections à travers le monde, le travail de Sophie Deraspe se poursuit avec la réalisation en 2009 d’un second long-métrage, tout aussi empreint de réalisme, Les signes vitaux. Depuis sa première internationale à Rotterdam, Les signes vitaux a été primé 14 fois dans une trentaine de festivals internationaux. Au Québec, il a été finaliste au Jutra du meilleur film. L’année 2015 est prolifique pour Sophie Deraspe qui ouvre Les Rendez-vous du cinéma québécois avec le film de fiction Les Loups, et qui lance le documentaire Le Profil Amina, au festival de Sundance.

Pour en savoir plus, visitez le site de Réalisatrices équitables

Explorer

Entrevue de Réalisatrices équitables avec Sophie Deraspe
La droiture d'Antigone
À propos du film
Distribution complète
À propos de Sophie Deraspe
Filmographie de Sophie Deraspe

La soif du monde de Sophie Deraspe

Prenant prétexte de nouvelles nominations à l’Ordre des arts et des lettres du Québec, Le Devoir vous invite dans l’imaginaire d’artistes dont le travail exemplaire fait rayonner la culture d’ici...

Cette cinéaste est membre de
Ouvrir

Présenté en collaboration avec