Skip to contentSkip to navigation
Le silence des fusils (VOF)
Lieu
Salle de projection principale
Date
Le 19 avril 2022
Durée
97 min
Cycles
Rock Demers (1933-2021)

Rock Demers a été une figure incontournable dans l’histoire du cinéma québécois depuis les années 1960, à la fois pour son implication dans la diffusion, la création et la production de films. Cofondateur de la Cinémathèque québécoise, il est surtout connu du grand public à titre de producteur pour la série qu’il a initié, les Contes pour tous. Nous voulions toutefois dans le cadre de ce programme montrer l’ampleur de son implication dans le cinéma qui dépasse les frontières canadiennes, marquée par son intérêt pour le cinéma d’auteur (il avait acheté les droits canadiens de Charles mort ou vif d’Alain Tanner, tout de suite après sa projection à Cannes), le cinéma d’animation (il a écrit le scénario de Faroun, le petit clown, réalisé par Bretislav Pojar), avec une prédilection pour les réalisateurs d’Europe centrale et de l’est (Why Havel ? de Vojtech Jasny).

Le silence des fusils
Réalisé par
Arthur Lamothe
Langue
VOF
Mettant en vedette
Jacques Perrin, Michèle Audette, Gabriel Gascon
Pays
Québec, France
Année
1996
Durée
97 min
Genre
Drame
Format
35 mm
Synopsis

Inspiré d'un fait divers survenu en juin 1977, le cinéaste fait revivre, par le biais de la fiction, un drame innu : la mort par balles de deux Innus de la réserve de Mani-Utenam. Lamothe transpose son récit à travers l'enquête que mène un biologiste, en mission sur la Côte-Nord, après avoir découvert un cadavre. Avec comme toile de fond, le racisme blanc face aux peuples autochtones, un thème récurrent dans l'œuvre du cinéaste.

Le silence des fusils

Arthur Lamothe

Arthur Lamothe est un réalisateur franco-canadien, producteur, scénariste et monteur. Il fait ses études à l'Université de Montréal où il obtient une maîtrise en Science économique. Il travaille ensuite à Radio-Canada (1958-1961) puis à l'Office national du film (1962-1965). Président fondateur de la Société générale cinématographique qui a été, au Québec, une entreprise pilote de production de films pédagogiques, sociopolitiques, d'actualité, etc. (1965-1970) et des Studios Anthropos, il s'implique à partir de 1993 auprès de Terres en vue, société pour le développement des cultures autochtone à titre de membre du conseil d'administration.

(Wikipedia)

Rock Demers

Cinéphile émerveillé, grand voyageur, Rock Demers a marqué le paysage du cinéma québécois comme celui du cinéma pour enfants. Né à Sainte-Cécile-de-Lévrard, il étudie la pédagogie à Montréal, témoignant déjà d’un intérêt pour la transmission. Il se tourne ensuite vers le cinéma et participe, dès 1963, à la fondation de la Cinémathèque québécoise auprès de Guy L. Côté. Marqué par sa découverte des cinéastes d’Europe de l’Est et sa rencontre avec Bretislav Pojar, il œuvre à la diffusion de films pour enfants en créant au milieu des années 1960 la compagnie de distribution des Films Faroun et une section jeunesse au Festival international du film de Montréal. Puis il entame une carrière de producteur avec Le martien de Noël (Bernard Gosselin, 1971). Il fonde en 1980 Les Productions La Fête, qui voit naître son projet le plus célèbre : les Contes pour tous, série de films débutée avec l’immense succès de La guerre des tuques (André Melançon, 1984). Demers ne s’en tient pas pour autant au cinéma jeunesse, produisant des œuvres telles que Pourquoi Havel? (Vojtěch Jasný, 1991) et Le silence des fusils (Arthur Lamothe, 1996).

Explorer

À propos d'Arthur Lamothe
Filmographie | Réalisateur
À propos de Rock Demers
Filmographie | producteur
Filmographie | acteur
Filmographie | scénariste
Rock Demers n’est plus
Ouvrir