Skip to contentSkip to navigation

Mort subite d’un homme-théâtre

Mort subite d’un homme-théâtre (VOF)
Lieu
Salle de projection principale
Date
Le 18 septembre 2021
Durée
83 min
Cycles
ACPAV - 50 ans

Les anniversaires s’enchaînent mais ne se ressemblent pas ! Pour souligner les 50 ans de l’Association coopérative de productions audio-visuelles (ACPAV), nous présentons plusieurs longs métrages et un programme de courts afin de mesurer la place exceptionnelle occupée par cette organisation au sein de la cinématographie québécoise. Plusieurs cinéastes ayant contribué à leur vaste catalogue viendront présenter leurs films et parfois ceux des autres! D’André Forcier à Benoit Pilon, de Brigitte Sauriol à Pierre Falardeau, en passant par Léa Pool et Paul Tana (pour n’en nommer que quelques uns), l’histoire du cinéma au Québec s’écrit avec l’ACPAV depuis maintenant cinq décennies.

EN PRÉSENCE DE RÉALISATEUR

Mort subite d’un homme-théâtre
Réalisé par
Jean-Claude Coulbois
Langue
VOF
Pays
Québec
Année
2011
Durée
83 min
Genre
Documentaire
Format
numérique
Synopsis

Au printemps 1996, le réalisateur Jean-Claude Coulbois commence le tournage d’un documentaire sur le travail théâtral de Robert Gravel, comédien, animateur et créateur de gang devenu auteur et metteur en scène. Le tournage prévu sur une longue période est brusquement interrompu par la disparition de Robert Gravel durant l’été.

Plus tard, beaucoup plus tard, le réalisateur décide de terminer ce portrait de Robert Gravel à travers son théâtre. Le film est composé de ce qui est sans doute le dernier entretien de Robert Gravel et de divers témoignages de ceux qui, à un moment donné, ont fait partie de sa famille théâtrale. Des extraits inédits des oeuvres écrites et montées par Gravel, de nombreuses archives vidéo et des photos abordent les principales réalisations de cet homme-théâtre.

Mort subite d’un homme-théâtre

Jean-Claude Coulbois

Né à Paris, Jean-Claude Coulbois vit et travaille au Québec depuis 1968. Après des études en cinéma et communications à l’UQAM,(1969-72), il s‘investit dans l’apprentissage du montage qu’il identifie comme l’étape déterminante où le film s’écrit en même temps qu’il trouve sa forme finale. Alternant le montage (Higelin de Pierre Barouh, Lettre à mon père, Cap tournante de Michel Langlois) et la réalisation, il entreprend à partir de 1995 une série de films questionnant diverses facettes de l’identité québécoise à travers les liens qui unissent le théâtre de création et l’évolution de la société. En 2012, il signe un documentaire (commencé en 1996) sur Robert Gravel : Mort subite d'un homme-théâtre. En 2013, il préface la publication de Thérèse, Tom et Simon…, la dernière œuvre de Robert Gravel dont il fait l’adaptation cinématographique. Parallèlement, il réalise Nous autres, les autres, troisième volet de la trilogie Un Miroir sur la scène.

(Les Films du 3 Mars)
Photo : ©Collections de la Cinémathèque québécoise

Explorer

Mort-subite d’un homme-théâtre : Un documentaire rempli de vie

En effet, ce qui frappe d’entrée de jeu, c’est cette impression que le Robert Gravel qui s’adresse directement à la caméra est encore parmi nous...

Distribution complète
À propos de Jean-Claude Coulbois
Filmographie de Jean-Claude Coulbois
Ouvrir