Skip to contentSkip to navigation
Novembre
Lieu
Salle Fernand-Seguin
Date
Du 1 au 7 décembre 2023
Durée
95 min
Cycles
Nouveautés

Le Centre d’art et essai de la Cinémathèque québécoise (CAECQ) a pour mission de programmer prioritairement des documentaires et des fictions indépendantes québécoises, mais également des documentaires internationaux, des films d’animation et des films étrangers sous-titrés en français en privilégiant les occasions de rencontres entre le public et les artisans des films. Sa programmation est présentée conjointement à celle de la Cinémathèque québécoise sous la mention Nouveautés.

La séance du 1er décembre sera suivie d'une discussion avec les réalisatrices.
Olhar de Cinema – Festival Internacional de Curitiba, Brésil 2023
Film de clôture - RIDM 2023

Novembre
Réalisé par
Iphigénie Marcoux-Fortier et Karine van Ameringen
Langue
Français, anglais
Pays
Québec
Année
2023
Durée
95 min
Genre
Documentaire
Format
Numérique
Synopsis

Novembre est une expérience itinérante à la recherche des multiples âmes qui peuplent la ville de Montréal, entre l’automne coloré et l’hiver immaculé, dans ce no man’s land saisonnier bien connu pour sa tendance spleenétique. C’est une excursion dans les rues de la ville à travers ses déplacements incessants et une incursion dans l’aliénation du monde moderne urbain. Novembre, c’est l’histoire des identités montréalaises métissées en quête de sens et de lumière.

Novembre

Iphigénie Marcoux-Fortiere et Karine van Ameringen

Les glaneuses est le duo de documentaristes formé de Karine van Ameringen et Iphigénie Marcoux-Fortier. Depuis 2003, les deux femmes usent leurs souliers côte à côte sur les chemins sinueux d’ici et d’ailleurs, rencontrant sur leur passage des gens touchant d’humanité. Dans une logique rythmique qui défie le temps présent, en quête de dignité, elles tentent de faire résonner la parole des uns et le silence des autres.

Elles coréalisent et coproduisent plusieurs courts et moyens métrages - Quand reviens-tu? (2005), Chère Rosalía (2008), Je serai là (2010), Les indiens, l’aigle et le dindon (2014) – ainsi qu’un long métrage, Le pas de la porte (2013). Leurs films, récits poétiques à visages humains, abordent des thèmes aussi variés que le tourisme ethnique, l’exotisme, l’identité, la rencontre interculturelle, l’exil, l’absence et la mort.

Explorer

À propos des Glaneuses
Filmographie
Ouvrir